AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Langage de l'amour au Moyen age:

Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Messages : 658
Date d'inscription : 18/07/2010

MessageSujet: Langage de l'amour au Moyen age:   Jeu 6 Sep - 16:34

« Je suis semblable à la licorne
qui contemple, fascinée,
la vierge que suit son regard.
Heureuse de son tourment,
elle tombe pâmée en son giron,
proie offerte au traître qui la tue.
Ainsi de moi, je suis mis à mort.
Amour et ma dame me tuent.
Ils ont pris mon cœur,
et je ne peux le reprendre. »

(Thibaut de Champagne, 1201-1253)



Profil HRP


VOCABULAIRE (HISTORIQUE) UTILISÉ PAR LE PERSONNAGE

Amant/e – « celui/celle qui a de l'affection, ami/e » (v. 1130) pour
devenir vers 1160 « celui/celle qui aime et est aimé/e en retour ». Le
féminin (XIIe siècle) a valeur réciproque, et le pluriel les amants
(XIIIe) désigne un couple lié par un amour partagé. Le mot désigne alors
et jusqu'à la fin du XVIIe siècle des personnes qui aiment, qu'elles
aient ou non des relations sexuelles. A partir du XVIIIe, le masculin
suppose des relations sexuelles hors mariage, le féminin reculant devant
maîtresse ; l'élément affectif devient alors moins important que
l'élément sexuel et social.

Bohème (ou Égyptien/ne) – ces noms ont longtemps prévalu pour qualifier
les tribus tziganes. Chacun est tiré d'un pays qu'elles colonisèrent
avant d'apparaître en Europe occidentale. Le second notamment vient d'un
lieu-dit Petite-Égypte en Grèce, sans doute à cause de sa fertilité.

Bougre/sse – hérétique, homosexuel/le.

Bourgeois/e – littéralement habitant (à l'intérieur des murs) d'un
bourg, le plus souvent artisan et/ou érudit, exempt de charges,
soustrait à l'influence d'un seigneur, et bénéficiant de certains droits
politiques en retour de devoirs de défense de sa ville. Pour en savoir
plus : http://www.hls-dhs-dss.ch/textes/f/F16379-3-1.php

Brigand – le mot a d'abord désigné, jusqu'à la fin du XIVe siècle, un
soldat à pied faisant partie d'une compagnie. Le développement du sens
moderne péjoratif, « voleur armé » (fin XVe s.) équivalant à bandit, est
soit un nouvel emprunt sémantique à l'italien (brigante, de briga «
compagnie, troupe » qui donna le mot brigade pour qualifier une armée
durant ce même siècle), soit une allusion aux dommages causés par les
soldats de bandes armées se livrant au pillage.

Capitaine(-général) – aux XIVe-XVe s., il n'existait pas encore de
grades militaires au sens actuel. On appelait alors capitaine (du lat.
caput, tête; all. Hauptmann, de Haupt, tête) un chef ou un commandant,
sans que le nombre des combattants placés sous ses ordres fût
déterminant. Pour en savoir plus :
http://www.hls-dhs-dss.ch/textes/f/F8610.php

Gens d'armes – homme ou femme vivant de son métier des armes, profitant
des guerres pour servir l'un ou l'autre camp contre de l'argent.

Manant – apparu au sens de « possesseur de grands biens, puissant, riche
» avant de devenir « habitant, résident » de l'ancien verbe manoir «
demeurer, résider », ce mot s'applique, en droit féodal, à un roturier
habitant dans la circonscription d'une paroisse, ne bénéficiant pas du
statut de bourgeois et dépendant de la juridiction du seigneur.

Maraud – quasi synonyme de « vil(l)ain » pour les coquins, mendiants, ou
vagabonds ; qualificatif donné à un homme de condition inférieure à la
sienne.

Vil(l)ain – paysan vivant dans les faubourgs, journalier (ou vagabond), gueux des campagnes. Jeu de mains, jeu de vilains Wink
---------------------------------------------------------------

embrasser

Embrasser sur les Lèvres : Amour
Embrasser sur les Mains : Respect
Embrasser sur les Oreilles : Desir
Embrasser sur les joues : Amitié;Affection
Embrasser sur les yeux : Protection
Embrasser sur le cou : Passion
Embrasser sur le front : Tendresse
Embrasser sur le nez : Trahison
Embrasser sur la poitrine : Tu es à moi

*******************************************
Langage des signes

Presse la tête sur les épaules : Embrasse moi sur les lèvres !!!
Marcher sur les pieds : Veux tu coucher avec moi ?
Faire du coude : Veux tu m'embrasser ?
Chatouillez le creux de la main : Sert moi contre moi !!!
Envoyer de la fumée dans le visage : Je t'aime a la folie !!!
Saluer de la main droite : Amitié !!!
Saluer de la main gauche : Amour !!!
Chatouiller la colonne vertébrale : Déshabille toi !!!
Pousser du pied : Je désir un baisé !!!
Regarder dans les yeux : Je t'adore !!!
Pousser du genoux : Je te désir !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://apuntesrretc.1fr1.net
Admin
Admin


Messages : 658
Date d'inscription : 18/07/2010

MessageSujet: Re: Langage de l'amour au Moyen age:   Dim 16 Sep - 23:29

Ce qu'on apprend au berceau,
dure jusqu'au tombeau.

http://www.e-frenchtranslation.com/fr/proverbes.htm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://apuntesrretc.1fr1.net
 
Langage de l'amour au Moyen age:
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Physalis - Amour en cage - Coqueret
» Capture de poissons qui se sauvent... un moyen s.v.p.
» Avis sur le langage SMS et les abréviations
» Le langage des Fleurs
» Solanum...ou pommier d'amour

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les RR et autres liens. :: Votre 1ère catégorie :: Jeux de rol:Les RR-
Sauter vers: