AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Messe a Angouleme:Premiere

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Admin
Admin


Messages : 658
Date d'inscription : 18/07/2010

MessageSujet: Re: Messe a Angouleme:Premiere   Jeu 10 Jan - 4:52

http://www.twikeo.com/que-pensez-vous-de-la-morale-de-cette-histoire--q11234.html

Un jour, une femme sort de sa maison et voit trois vieillards avec de longues barbes blanches, assis devant chez elle. Elle ne les reconnaît pas.. Elle leur dit : ' Je ne pense pas que je vous connaisse, mais vous devez avoir faim, s'il vous plaît, entrez et je vous donnerai quelque chose à manger '.

- ' Est-ce que les enfants de la maison sont là ? '
demandent-ils.
- ' Non, ils sont sortis ' leur répond-elle.
- ' Alors nous ne pouvons pas entrer '.

En fin d'après-midi, lorsque les enfants reviennent de l'école, la femme leur raconte son aventure avec les trois hommes.

- ' Va leur dire que nous sommes à la maison et invite-les à entrer '! Disent-ils à leur mère. La
femme sort et invite les hommes à entrer dans la maison.

- ' Nous n'entrons jamais ensemble dans une maison ', répondent-ils. Un des vieillards explique :

-' Son nom est 'Richesse', dit-il en indiquant un de ses amis et, en indiquant l'autre, lui c'est 'Succès',
et moi je suis 'Amour''.

Il ajoute alors, - ' Retourne à la maison et discute avec ta famille pour savoir lequel d'entre nous vous
voulez dans votre maison '. La femme retourne à la maison et rapporte à sa famille ce qui avait été dit.

- ' Comme c'est étrange '! S'exclament les enfants.

- ' Puisque c'est le cas, nous allons inviter Richesse'!

La mère n'était pas d'accord.

- ' Pourquoi n'inviterions- nous pas Succès? Votre père en aurait bien besoin dans ses affaires...'

La plus petite, Raffie, qui suçait encore son pouce, s'exprime à son tour :

- ' Veux mamours, veux mamours.... '

Les parents fondent devant tant de câlinerie enfantine et la mère sort inviter 'Amour' à entrer...

'Amour' se lève et commence à marcher vers la maison. Les deux autres se lèvent aussi et le suivent. Etonnée, la femme demande à 'Richesse' et 'Succès':

- ' J'ai seulement invité 'Amour'. Pourquoi venez-vous aussi?

Les vieillards lui répondent ensemble :

- ' Si vous aviez invité 'Richesse' ou 'Succès', les deux autres d'entre nous seraient restés dehors, mais
vous avez invité 'Amour' et partout où il va, nous allons avec lui, puisque partout où il y a de l'Amour,
il y a aussi de la Richesse et du Succès'

La valeur d'une personne ne se mesure pas qu'au bonheur qu'elle donne aux autres ... Certains ne donne pas forcément de bonheur tout simplement parce qu'ils n'en ont pas les "moyens" ... Ce n'est pas pour autant qu'ils n'ont pas de valeur ... La souffrance endurée par quelqu'un participe aussi à sa valeur ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://apuntesrretc.1fr1.net
Admin
Admin


Messages : 658
Date d'inscription : 18/07/2010

MessageSujet: Re: Messe a Angouleme:Premiere   Dim 13 Jan - 5:27

http://forum.lesroyaumes.com/viewtopic.php?t=1000666&postdays=0&postorder=asc&start=15

Thibaud, après avoir dégusté sa tisane, se dirigea vers l'église du village, remerciant le Ciel pour cette beauté qui Lui offrait chaque jour, pour ce labeur point déroutant. Les portes en bois étaient ouvertes, le Curé, sans doute, ayant effectué cette action. Traversant la nef, il retira certaines fleurs fanées posées sur les recoins des bancs, et entreprit de déposer une gerbe, fraîchement cueillie le matin même et entreposée dans la sacristie, au pied de la statue représentant les deux Prophètes, ensemble.

Dunkerque avait la chance de posséder de beaux vitraux, de belles statues représentant les Prophètes, la Sainte Flamande, ... chiffon à la main, il en passa un petit coup, contemplant cette Sainte qui semblait être admirable et particulièrement aimable, cette gentillesse marquée par un sourire de pierre, mais un sourire bon. Dommage qu'il ne l'avait pas connu, mais le jour de son trépas, sans doute lui sera-t-il possible, si le Très-Haut le juge apte, à rejoindre ce Soleil et à converser des heures durant sur la religion et sur les biens faits de la vie à ses côtés. Le Diacre, quelques minutes plus tard, se dirigea dans le confessionnal, afin de prier sereinement, et pourquoi pas, d'entendre les appels des Paroissiens en quête de pardon. Sur cette bâtisse en bois, le panneau "Clerc présent" confirmait l'occupation de celle-ci.
--------------------------------------------
Le doux son des cloches virevoltant de façades en façades et agrémentant de sa mélodie, l'habitude des Dunkerquois qui vaquaient à leurs occupations. Agréable, n'est-il pas ? Quoiqu'elles ne s'éternisaient point longtemps, et marquaient une certaine pause dans la vie temporelle, l'appel du Sacrement faisant l'objet d'une profonde attention. Le Diacre porta son regard au delà des haies bordant les routes pavées, apercevant certains fidèles de la Place se ruer en l'église, saluant le clerc à leur passage. Et derrière eux, Jetho et Daf. Thibaud les gratifia d'un hochement de teste, sa silhouette se mettant légèrement sur le côté, et un bras en direction de l'entrée pour inviter ces deux Sieurs à pénétrer. Quand ce fut le cas, il entra à son tour, tout en se signant et en traversant le long couloir. Les bancs ne furent pas aussi remplis qu'à la messe, mais quelques Dunkerquois s'étaient donnés la peine de faire acte de présence en ce jour important pour la vie de Jetho. Arrivé derrière l'autel, Thibaud se racla la gorge et débuta la cérémonie :
-------------------------------------------------
Tous les fidèles sont rassemblés. Le diacre s'avance dans la nef, balançant un encensoir. . Arrivé dans le choeur, il s'incline devant l'autel et le bénis puis en fait le tour en répandant l'encens.
http://www.esoblogs.net/wp-content/uploads/2005/11/encensoir.jpg
Citation:
De la nature du Christ,

Dans son infinité bonté Dieu tout puissant n'a pas voulu que l'homme resta abandonné à lui même...

Aristote, le grand prophète qui eu accès à la révélation divine, avait prédit qu’un homme élu de dieu incarnerait l’amitié vertueuse en vouant sa vie aux autres. « Aimez-vous les uns les autres » allait être sa devise.
En effet, jusqu'à l'arrivée de ce messie, les règles de la "solidarité" seront internes à l'ethnie; au-delà de l'ethnie se trouvent des populations à exploiter.

Cet homme élu de dieu arrivera dans une période de débâcle, manifestera la volonté d'aller "enseigner toutes les nations" et il aura contre lui ceux qui refusent cette vision et il comploteront contre lui jusqu'à vouloir le tuer. L’élu aura le choix entre « rentrer dans les rangs » ou se sacrifier pour montrer à dieu que si il y a eu le péché de Caïn tuant son frère Abel suite au péché originel, l’homme peut atteindre l’amitié parfaite, vertueuse et unitive jusqu'à se sacrifier pour les autres sans rien attendre en retour.

les titres du Christ font de lui le messie, le guide et le miroir de la divinité.

LE don suprême du Christ : Le Salut de tout homme, de l'humanité.

C'est ainsi que le Christ est venu parmi nous, mais la haine qui obscurcit les esprits aveuglat les hommes, et rejettant le message d'amour ils le crucifièrent comme on égorge un agneau sans défense. Lui, aimant jusqu'a la fin, Homme parfait pur de tout péché accepta ce sort avec humilité, afin de réparer par son sacrifice volontaire les péchés de tous les hommes passés, présents et futurs et pour établir à jamais l'amitié entre les hommes et avec Dieu.

C'est donc par ce sacrifice que le Christ apporta le salut aux hommes, afin qu'ils puissent être sauvés en accomplissant les oeuvres de Dieu, c'est à dire:

L'adhésion à l'Eglise Aristotélicienne, la Foi en l'enseignement d'Aristote, et l'union, l'obéissance et l'imitation du Christ, qui est venu sur terre pour donner force et majesté aux enseignements de Dieu consignés dans les livres de la Révélation.

Voici ce que nous apprenne les dogmes de notre religion tel que les érudits de Noirlac nous les transmetent.

Alors mes frères et soeurs n'oubliez jamais l'oeuvre de cet homme fidèle à notre seigneur qui a donné sa vie par racheter celle des autres,
Au delà du combat entre les forces du bien et celle du mal, entre nos haines et nos passions, aujourd'hui souvenez-vous qu'un homme incarné et béni par le Très-Haut n'a usé que d'une arme pour vous délivrer des chaînes et vous permetre d'être sauver, si de part votre libre arbitre vous agissez en serviteur inflexible à votre foi aristolicienne.
Quelle était cette arme supérieure à toute les autres? La compassion et l'amour en son prochain !

Alors chers frères et soueurs aujourd'hui en ce beau jour de Paques, quand vous repartirez chez vous et que vous croiserez ces nouveaux arrivants dans notre ville. Au lieu de vous écartez d'eux, ou lieu de les suspectez de tel méfaits sans fondements ! Aujourd'hui vivez votre foi, ouvrez votre table à cet étranger qui jeunerais peu-être sans votre geste, prennez le temps de leur parler, de leur offrir pourquoi pas la moitié de votre manteau.
En ce jour de PAques, n'oubliez pas que Dieu nous à montrer que cette vertu pousser à l'extrème peu sauver des nations entières par l'acte d'abandon d'un homme pour les autres au service du Très-Haut. ALors aujourd'hui pour vous même suivez cet exemple.

Amen !
------------------
Le pain est ensuite distribué aux fidèles. La cérémonie se termine par une bénédiction solennelle :

Que demeure en vous la grâce de Dieu,
la grâce pascale qu’il vous offre aujourd’hui :
qu’elle vous protège de l’oubli et du doute.
Amen.

Par la résurrection de son Fils,
il vous a fait déjà renaître :
qu’il vous rappelle toujours à cette joie
que rien, pas même la mort, ne pourra vous ravir.
Amen.

Ils sont accomplis, les jours de la passion,
suivez désormais les pas du Ressuscité :
suivez-le désormais jusqu’à son Royaume
où vous posséderez enfin la joie parfaite.
Amen.

Et que Dieu tout-puissant vous bénisse,
le Père, et le Fils, et le Saint-Esprit.
Amen.

Je vous souhaite a tous, Chers fidèls,


-----------------------------------------
Arrivé devant la table en pierre, Thibaud fit quelques gestes religieux au dessus du pain pour le bénir de prières, puis prit la coupe de vin à pleine main pour la lever vers les Cieux et en faire autant. D'un simple geste, il invita les fidèles à venir à ses côtés pour communier :

De ce pain, symbole du corps de Christos, et de ce vin, symbole du sang de nostre Prophète, nous vous invitons, chers Enfants, à venir communier auprès de nous.

Les Paroissiens arrivèrent et chacun se firent remettre un morceau d'ortie, posé dans leur palais. Quand tout le monde eut regagné sa place, Thibaud prit pour une dernière fois la parole.

Nous tenons à vous remercier pour vostre présence, et nous tâcherons de vous enseigner les valeurs de nostre, que disons-nous, de vostre Foy. De plus, nous sommes présent pour toutes demandes, et nous dirigeons nos prières envers vostre Maire, ainsi qu'envers vous, pour la bonne démarche de remettre Dunkerque sur de bonnes voies.

Partez à présent dans la Paix de Christos.

Le Diacre se dirigea vers le parvis de l'église, et resta là, pour saluer ses fidèles.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://apuntesrretc.1fr1.net
Admin
Admin


Messages : 658
Date d'inscription : 18/07/2010

MessageSujet: Re: Messe a Angouleme:Premiere   Sam 19 Jan - 23:14

http://forum.lesroyaumes.com/viewtopic.php?t=2059980&start=150

http://forum.lesroyaumes.com/viewtopic.php?t=1869808&start=105

http://rome.lesroyaumes.com/viewtopic.php?p=307392#307392
Chers fidèles, ces derniers jours, entre l’Église et le Roy de France s'est engagé un bras de fer qui conduira certains d'entre-nous à faire des choix difficiles. Je ne ferais point de commentaire là-dessus.
Les élections comtales s'approchent.vous croyais que je vous dirais pour qui j'ai vote?Non,c'est a tout et chaque un de le faire selon sa conscience.



https://i.servimg.com/u/f45/12/55/28/91/affich10.jpg--------https://i.servimg.com/u/f45/12/55/28/91/affich11.jpg

https://i.servimg.com/u/f20/15/10/71/44/th/a3be3512.gif

https://2img.net/h/i950.photobucket.com/albums/ad343/elrinconcito/gifs/Velas/GIF000.gif



https://redcdn.net/ihimizer/img84/2285/credo1.jpg



prions:
http://1986.1.9.pic.centerblog.net/fwdftgsv.gif


https://youtu.be/79YV5dyhD-E




https://redcdn.net/ihimizer/img233/4491/pardon.jpg



https://redcdn.net/ihimizer/img84/2285/credo1.jpg
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://apuntesrretc.1fr1.net
Admin
Admin


Messages : 658
Date d'inscription : 18/07/2010

MessageSujet: Re: Messe a Angouleme:Premiere   Mer 23 Jan - 20:37

http://forum.lesroyaumes.com/viewtopic.php?t=1969112&start=450
-----------------------------------------------------------------------
http://www.univers-rr.com/RPartage/index.php?page=rp&id=6387&start=0
--------------------------------------------------------------------------

La foy Aristotelicienne est une foy que l’on appel Anabaptiste. C’est-à-dire que le baptême de l’enfant n’est là que pour le sauvé de l’enfer au cas où il subirait ce qu’on appel la mort du nourrisson.
Ensuite il est obligé de confirmer ce premier baptême d’enfant par un baptême d’adulte doué de la raison. Ce baptême affirme donc notre foy, rachète tous nos péchés passés, et nous donne ensuite le moyen de racheter nos péchés par la confession.

https://youtu.be/vxTwOKUJi0s



https://www.youtube.com/watch?v=uziO70kVgqY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://apuntesrretc.1fr1.net
Admin
Admin


Messages : 658
Date d'inscription : 18/07/2010

MessageSujet: Re: Messe a Angouleme:Premiere   Mar 29 Jan - 18:40

« La recherche de la paix est une manière de prier, qui finit par engendrer lumière et chaleur. Oubliez un peu de vous-même, sachez que dans la lumière se trouve la sagesse, et que dans la chaleur réside la compassion. En vous promenant sur cette planète, essayez de noter la véritable forme des cieux et de la terre ; c’est possible si vous ne vous laissez pas paralyser par la peur, et si vous décidez que tous vos gestes et attitudes correspondront à ce que vous pensez. »

http://biblihomelie.bb-fr.com/t813-messe-sur-la-sociabilite-de-l-homme
Messe sur la sociabilité de l'Homme
Aujourd'hui, nous allons parler d'Aristote, prophète fondateur de notre religion et à qui est dédié le nom de notre dogme.
Je vais vous en lire une partie.

Citation :
Aristote cheminait en Attique alors qu'il avait rendu visite à un lointain parent vivant à Thèbes. Il était seul, ayant laissé la responsabilité de son école à ses meilleurs élèves. Mais à une bifurcation, il se trompa de chemin et au lieu de redescendre vers la plaine et la ville, il s'engagea dans les collines. Au bout de deux heures de marches, il se rendit compte de son erreur et avisa une habitation isolée. Il décida d'y aller demander conseil sur la route à suivre.

Au fur et à mesure qu'il s'approchait, il se rendit compte que ce qui de loin passait pour une maison n'était une mauvaise cabane adossée aux rochers, masquant grossièrement l'entrée d'une grotte.

Il frappa à la porte et héla, on vint lui ouvrir. L'homme, âgé, était à peine vêtu, et seulement de haillons. Il était maigre et hirsute.

Aristote : "Bonjour, vieil homme. Je me suis perdu et cherche le chemin de Mégare."

Ermite : "C'est si tu y vas, que tu seras perdu."

Aristote : "Je n'ai point souvenir que la ville ou les routes alentours soient à ce point peuplées de brigands."

Ermite : "Qui donc te parle de brigands. Elles sont peuplées d'humains. C'est déjà bien assez dangereux. "

Aristote comprit alors qu'il avait affaire à un ermite.

Aristote : "Dis-moi, es-tu heureux ?"

Ermite : "Si je suis heureux ? Et comment ! J'ai tout ce qu'il me faut : l'eau de la rivière, des oliviers, un petit jardin. Et comme je ne suis pas maladroit de mes mains, je fabrique ce dont j'ai besoin. Je n'ai besoin de rien, ni de personne. Je suis parfaitement heureux."

Aristote : "Un homme ne peut pas se contenter d'une telle vie. Ou alors il n'est pas pleinement humain."

Ermite : "Balivernes ! Je suis le meilleur des hommes."

Aristote : "Comment le saurais-tu, toi qui ne connais pas les autres ? Etre un humain, c'est vivre selon la vertu. Et la vertu est une pratique qu'on ne peut exprimer qu'avec les autres. Tu vis bien certes, mais tu ne pratiques aucune vertu puisqu'il n'y a personne avec qui tu puisses la pratiquer. Tu vis comme un ours, indépendant. Mais a-t-on vu un ours faire preuve de vertu ? Tu n'es pas un homme heureux puisque tu n'es même pas un humain. Un humain a des amis, où sont les tiens ?"

Ermite : "Mes amis sont la nature, mes oliviers, mes légumes."

Aristote : "Une véritable amitié se fait entre égaux. Tu es donc l'égal d'un olivier : planté et immobile. Tu survis en marge de la Cité au lieu d'y participer comme le fait tout véritable humain. Je vais donc te laisser prendre racine, adieu !"

Et Aristote reprit sa route, descendant vers Mégare.

Dans ce texte que nous venons d'entendre, nous découvrons un des aspects important de la religion : la sociabilité. Par extension, cela nous ramène à la vertu qu'est l'amitié. Dieu nous a créé sur la terre afin que nous vivions en harmonie, et non reclus sur nous-même, il a fait de nous des créatures sociales, et ce, parcequ'il ne souhaitait pas nous voir vivre comme ermite, mais plutôt dans des cités. Cette importance se traduit aussi lors de la messe. Certaines personnes préfèrent prier seules chez elles, hors, même si cela est fort louable car partant d'une bonne intention, cela reste cependant peu conforme à la volonté divine.
Cependant, le fait de vivre en société ne doit pas nous empêcher de temps en temps de nous isoler, comme Christos l'a fait, bref, partir en retraite spirituel (pensez par contre à vos animaux avant de faire ça).

https://redcdn.net/ihimizer/img164/1917/bancglw3.gif


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://apuntesrretc.1fr1.net
Admin
Admin


Messages : 658
Date d'inscription : 18/07/2010

MessageSujet: Re: Messe a Angouleme:Premiere   Ven 1 Fév - 16:39

http://mathisderuyver.forumsactifs.net/t23-paroles-de-la-chanson-je-crois-en-vous

Missel Aristotélicien:
http://rome.lesroyaumes.com/viewtopic.php?t=20030
-----------------------------------------------------
http://bibliothequeduba.positifforum.com/t167p45-cathedrale-de-clermont
----------------------------------------------------
http://rome.lesroyaumes.com/viewtopic.php?p=315515#315515

Donner sa vie pour faire grandir et fleurir
Voir en tout homme un visage à aimer
Chanter sa joie d'être au Très Haut et rien qu'à Lui
Être porteur d'une parole à partager

Donner sa vie, accepter de tout quitter
A laisser le Très Haut mener notre destin
Prendre le temps, se laisser apprivoiser
Le découvrir nous précédant sur nos chemins

Donner sa vie, accepter de tout quitter,
Sortir du port pour affronter le vent,
Abandonner ce qui pourtant nous rassure,
Mourir à l'hiver pour regermer au printemps

Donner sa vie quand on vient de trébucher
Saisir la main qui nous remet debout
Croire que l'Amour est plus fort que la mort
Et reconnaitre qu'il est présent parmi nous

Donner sa vie même quand on doute de tout
Quand plus personne n'éclaire notre nuit.
Prendre le risque d'avancer sans tout comprendre
Faire confiance à ce Dieu qui seul nous conduit

Donner sa vie quand tout pousse à la garder
Se mettre au service du plus petit
Pour faire grandir le Royaume du Très Haut sur terre
Permettre à tout homme de donner sens à sa vie.
--------------------------------------------------------

Messes a Duché de Savoie:

Village Bourg:

http://rome.lesroyaumes.com/viewtopic.php?t=15611

Citation :
Hagiographie de Bienheureuse-Julie-Libérée
(701 - 713 apr JC)




L'enfance de Bienheureuse-Julie:

Bienheureuse-Julie-Libérée, fille du roi de Braga de Regna Sabuedo naquit au VIII siècle. Depuis toute enfant, elle avait la réputation d'être très belle et réservée, délaissant les jeux de son âge, préférant se retirer dans sa chambre pour méditer. D'ailleurs, le caractère de sa fille et son air effacé convenaient très bien au roi soupçonneux qui pensait qu'on pourrait ainsi plus aisément la marier dans un but politique et économique, à quelque riche prince doté de moult terres et richesses propres à accroître la renommée de la famille royale.

La découverte du Livre des Vertus :

Mais, ce qu'il ne pouvait pas savoir, c'était qu'un matin au réveil, Julie-Libérée avait trouvé un livre sous son oreiller. Loin de s'en étonner, celle-ci pensa à un cadeau de son père, homme bourru mais toujours généreux envers elle et elle lut l'ouvrage avec une telle passion que bientôt elle tomba amoureuse du héros de l'histoire qui mourrait sur une croix et crut dur comme fer à ce récit.

Pourtant, lorsqu'elle alla trouver son père pour le remercier du cadeau, celui-ci nia en être l'auteur, et, inquiet, il commença à faire mener une enquête à l'intérieur du palais pour savoir qui avait eu l'audace de faire ce don à sa fille. En vain.

Cependant, il était loin de soupçonner l'influence que celui-ci avait eu sur sa fille et lorsqu'à 12 ans un troubadour de passage à la Cour lui conta l'histoire de Christos mort sur la croix en raison de sa foi aristotélicienne dont elle appris ainsi l'existence, la jeune fille ne put que reconnaître le héros de son livre et elle décida de consacrer désormais sa vie entière à ce dernier.

Le projet de mariage et son échec :

Pendant ce temps, le roi, lui, de son côté, poursuivait la volonté de faire accomplir à sa fille un mariage politique et déjà il avait conclu un pacte avec le roi Vergeborder, roi de toutes les terres connues d'Afrique et immensément riche, lequel lui avait promis, outre une dot rondelette, un certain nombre de territoires de l'Afrique encore inexplorée, dont on jurait qu'ils ruisselaient d'or.

Aussi, un matin de décembre, le roi s'ouvrit-il du projet de mariage à sa fille qui s'y opposa fermement après quelques instants de panique.
Le père, pourtant, crut à un simple caprice d'enfant gâtée et voulut lui le lui imposer de force. Des lèvres de Julie-Libérée sortirent alors ces mots: " La raison, sans l'approbation du coeur, est comme une coquille vide. L'essentiel est ailleurs, et Dieu dépasse les contrastes des parties " (je cale sur cette citation, je n'arrive pas à la trouver dans la Vita).

La barbe de Ste-Julie :

Le père ne comprit pas immédiatement ce que sa fille voulait dire, mais, voyant à son chevet un livre dont le titre était: Livre des Vertus II: vie de Christos, intrigué, il l'emporta afin de le lire. C'est ainsi qu'il comprit que sa fille était tellement éprise de Christos qu'elle en venait à prononcer les mêmes mots que lui et à mépriser la foi païenne de ses ancêtres.
Aussi résolut-il de faire revenir celle-ci à la raison manu militari, mais quand il entra dans la chambre, il fut en proie à une vision d'horreur: une longue barbe hirsute avait poussé sur le visage de sa fille.
Affolé, il tira dessus, croyant à une farce, mais il ne parvint qu'à déclencher les cris de la malheureuse.

" Quel sortilège est-il donc arrivé à ma fille ? A quel maître des Ténèbres obéis-tu donc pour être ainsi réduite à l'état d'homme ?" Pour toute réponse, Libérée dit: " Ce que tu prends pour un sortilège, c'est une demande de moi ... puisque les hérétiques sont comme les fourmies, il reviennent toujours" et elle ajouta: " Mon père, j'ai prié le Très Haut afin qu'il me rende laide par amour pour Christos, afin que je puisse lui consacrer ma virginité, ce qui ne pourra se faire si j'épouse l'homme que tu me destines."

Le martyre de Ste-Julie :

Le Roi, maintenant furibond, chercha encore néanmoins un dernier moyen de convaincre sa fille qui dit : "Mon père, les paroles qui sortent de ma bouche ne sont pas seulement une récitation de formules apprises par coeur dans les livres; c'est Christos qui les prononce à travers moi, par amour pour moi et moi pour lui."

Fou de rage et de douleur pour le manque de respect de la part de sa fille le père lui dit : "Si tu aimes autant Christos que tu le dis, tu mourras comme lui ! Es-tu prête à sacrifier ta vie sur la croix, comme lui ?"
Libérée lui répondit seulement par un signe affirmatif de la tête.

Aussi, par un 7 février glacial, le roi fit-il clouer sa fille sur une croix devant tout le peuple assemblé, afin de l'édifier: " Ma fille se rebelle contre mon autorité; elle ne veut pas épouser l'homme auquel je la destine et qui la rendrait riche et heureuse mais lui préfère un certain Christos, un faux prophète; qu'elle soit exécutée !".

Comment ce martyre convertit les sujets du roi :

Ce spectacle eut l'effet inverse; en peu de mois, beaucoup de ses sujets s'informèrent sur ce Christos et devinrent aristotéliciens à cause de l'amour que celui-ci avait préché en comparaison avec les cruautés de la religion païenne qu'ils abandonnèrent à cause de cela. Le Roi, épuisé par tant de rébellion et à bout de forces physiques et morales, mourut au crépuscule du 7 septembre de la même année.

Ste-Julie protège une artiste pauvre :

Peu après la mort de la Bienheureuse, son culte se répandit de façon importante et partout fleurissaient des crucifix avec des femmes barbues symbolisant la fille du roi qui, à travers son sacrifice, avait fait connaître à tous la religion aristotélicienne et l'amour pour le prophète et le Très-Haut.

Or, un jour, alors qu'une pauvre violoniste jouait devant une statue de la Bienheureuse, celle-ci s'anima et tendit à la pauvre femme un soulier d'argent pour soulager un peu sa misère. Accusée de vol, la musicienne fut condamnée à mort. Cependant, devant ses prières insistantes, la pauvre condamnée obtint de venir se recueillir une dernière fois devant l'image de la Bienheureuse et là, devant toute la foule assemblée qui n'en croyait pas ses yeux, Libérée donna à la musicienne le second soulier de la paire de chaussures, prouvant ainsi l'innocence de la violoniste.

------------------------------------
Fête de la Bienheureuse le 7 Février
Reliquie : xylogravure de la Bienheureuse gardée à Guastalla Crocifisso Ligneo de la Bienheureuse à Fornoue.

Bienheureuse protectrice des artistes et des vagabonds.


Dernière édition par Admin le Dim 3 Fév - 3:16, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://apuntesrretc.1fr1.net
Admin
Admin


Messages : 658
Date d'inscription : 18/07/2010

MessageSujet: Re: Messe a Angouleme:Premiere   Sam 2 Fév - 1:21

Messe dans l'Ordre du temple:
http://temple.forum2jeux.com/t2676p45-messe
---------------------------------
Le Livre des Vertus:

le Livre 1. Le mythe Aristotélicien-La Création:-Partie III - Les créatures
http://rome.lesroyaumes.com/viewtopic.php?p=236238#236238

Dieu, dans son infinie perfection, avait fait de la vie une merveille, un délice pour ceux qui savaient la déguster. Mais toutes les créatures ne savaient pas apprécier ce cadeau à sa juste valeur. Ainsi, le petit groupe fut surpris à chaque fois qu’il rencontra de nouvelles espèces. Chacune d’elles était dotée de talents qui les rendaient uniques. Ainsi, le petit groupe pouvait admirer à quel point Dieu avait doté la vie d’une infinie variété de richesses. Chaque espèce était l’occasion pour chacun d’entre eux d’en admirer les particularités.

Ainsi, ils rencontrèrent des vaches. Celles-ci, broutant placidement l’herbe, donnaient la tétée à leurs petits. Plus loin, ils passèrent près d’une plaine recouverte de blé, ondulant sous la brise, et croisèrent la route de nombreux moutons au doux pelage blanc, qui broutaient eux aussi paisiblement. Continuant de cheminer à travers le monde, ils entendirent le chant joyeux des oiseaux. Levant les yeux au ciel, ils les virent virevolter sous les doux nuages couleur de crème, alors que le ciel d’azur était enluminé par l’astre solaire.

reprit la parole après quelques secondes de silence .

Si Dieu était une opération arithmétique .... oui je vais vous parler mathématiques , non non je ne plaisante pas et pour ceux qui me connaissent évitez de rire , vous allez comprendre .

Que serait le Très Haut en arithmétique ?

Le Très Haut ne serait pas L'addition, c'est très bien,
mais ça ne va pas assez vite pour Lui....
L’addition c’est terre à terre, c'est bon pour les comptables

La soustraction, ce n'est pas son genre de notre Créateur...
Quand il faut ôter, relever, trancher, soustraire, Il souffre !
La soustraction c’est plutôt l'affaire d’un percepteur...

Quant à la division, le tout Puissant passe Son temps à en réparer les dommages...
Voilà des siècles et des siècles, que le Très Haut essaie d'apprendre aux hommes de ne plus faire de divisions !
Ce sont des fameux diviseurs, des diviseurs infatigables, incorrigibles !...
Ils se servent même de Son nom pour diviser!...
Je ne ferais pas de commentaires sur ce sujet , nous avons tous assez soufferts de ce là ces derniers temps .

En fait si le Créateur était une opération arithmétique
Il serait la multiplication, c'est Sa spécialité !
Le Créateur est la multiplication, Il est imbattable dans ce genre d'opération !
Il est le multiplicateur, et multiplie tout, la vie, la joie et le pardon.
Et si l'homme, qui fait toujours le malin, multiplie le mal par dix,
Dieu, lui multiplie le pardon par mille !

Méditons ce là .

A présent , prions ensemble .
-------------------------------------------------------------------------

Seigneur, pense à la fragile protection du rocher. Tes enfants ont besoin de toi!

Merci seigneur de m’avoir donné la force de devenir ce que je suis aujourd’hui.

Merci seigneur de me permettre d’aider les fidèles de tous les pays!

Merci seigneur de tes bontés envers moi et envers tes autres enfants.

Merci seigneur de leur pardonné de se trompé et de vouloir toujours faire autrement que les autres juste pour dire qu’ils sont des rebelle.

Merci seigneur de pardonné à tes enfants-adultes de se comporter comme des enfants-enfants.

Merci seigneur de voir que certain essaye d t’utiliser juste pour faire croire qu’ils sont plus marrant et intéressant que les autres en colportant de fausse rumeur sur l’un ou l’autre.

Merci seigneur de me rendre aussi fort et de ne jamais me permettre que la haine s’empare de moi!


-----------------------------------------------
http://www.michelledastier.org/index.php/2009/07/20/1389-venez-a-moi-et-apprenez-de-moi-par-chip-brogden-

La crainte de Dieu c'est bien, mais sa patience est grande, énormément grande. Par contre, son amour est immense! La crainte sans l'amour de Dieu, nous amène souvent à lever le poing vers le ciel!


Dernière édition par Admin le Dim 3 Fév - 13:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://apuntesrretc.1fr1.net
Admin
Admin


Messages : 658
Date d'inscription : 18/07/2010

MessageSujet: Re: Messe a Angouleme:Premiere   Dim 3 Fév - 9:44

https://redcdn.net/ihimizer/img543/8808/confession.png



https://redcdn.net/ihimizer/img443/7093/diplome0.gif




Louanges au Très-Haut

Tu nous guide quand notre âme est embrouillée
Tu guéris le chétif et le maladif
Tu nous offre tes vêtements quand les nôtres sont mouillés
Tu éloigne les marchands des brigands, les bâteaux des récifs

Tu soulage les plaies
Tu guide tes prophètes pour qu'ils puissent nous montrer la voie
Tu nous sauve des guerres en aidant la paix
Tu fais règner l'ordre quand toutes s'égarent les voix

Et nous, nous te louons
Et nous, nous nous confessons
Et nous, nous t'aimons
Ô Très-Haut!
Soit loué!

Credo

AMEN

http://bullies.b.u.pic.centerblog.net/69dd5f61.gif


https://redcdn.net/ihimizer/img818/2219/bougiespax.gif

----------------------------
https://redcdn.net/ihimizer/img228/2870/bienvenuepng.png


-----------------------------------------------------
http://archeveche-auch-rr.forumpro.fr/t1915-rp-messe-de-la-saint-valentin-et-au-revoir-mon-frere
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://apuntesrretc.1fr1.net
Admin
Admin


Messages : 658
Date d'inscription : 18/07/2010

MessageSujet: Re: Messe a Angouleme:Premiere   Sam 16 Mar - 22:36

https://youtu.be/x4pu1DthY50



Vignoble O, mon élu. Je te planter.
Comment est ta douceur transformé en amertume,
me crucifier et de prendre Barabbas à ma place?

Je te protéger, je pris les pierres dures loin de ton chemin,
et bâtit une tour dans ta défense.

Se dimanche comme d'habitude,il y avait pas grand monde.
Klara les regarda entrer,les saluant amicalement.Puis referma la porte derrière eux,laissant la porte sur le cote ouverte.
Elle remonta la nef centrale,s’agenouilla devant l'autel et se tourne devant l'assemble en disant:
[b]Bienvenue chers fidèles,je vous remercie d’être présents.

http://admin-berry.forumactif.com/t4596-l-importance-de-la-messe-dominicale
Savez-vous ce qu'est la messe? Peu le savent véritablement...

Le Très-Haut commanda à Oane, le premier religieux, de réserver le septième jour pour lui rendre honneur.

Ensuite, bien plus tard, vinrent Aristote et Christos, qui fixèrent définitivement l'essence et la forme de la messe : elle sera une réunion de tous les amis unis dans la foi, et ensemble ils pourront tendre vers le paradis solaire.

Fort de ce double héritage, encore aujourd'hui les clercs de l'Église Aristotélicienne célèbrent la messe pour votre plus grand bonheur.

Ce qui m'amène à dire que la clé pour une vie vertueuse est l'assiduité aux messes dominicales Res Parendo.

Assister à la messe est un gage de foi et de paix.

Comme tous les dimanches depuis que la ville existe,nous allons prier ensemble en reconnaissant nos péchés


http://www.aica.org/5050-card-bergoglio-la-cuaresma-es-un-tiempo-para-cambiar-dar.html

http://rome.lesroyaumes.com/viewtopic.php?p=81724#81724

La vita de St-Francois- Chapitre IV

De sa rencontre avec le pape
rédigé par Olivier le Gentil




Citation :
François regardait autour de lui et disait qu'il n'y avait pas encore assez d'amitié et de solidarité entre tous ... Les gens mouraient de faim étaient toujours trop nombreux, et les malades comme les lépreux trop abandonnés. Il était temps de faire reconnaître notre action par le Pape lui-même afin que forts de cette reconnaissance, nous puissions attirer encore plus de frères et de soeurs dans nos rangs et de là allumer la fraternité dans le coeur de tous et soulager tous les malheureux.

François me choisit pour l'accompagner jusqu'à Rome. En chemin nous rencontrâmes nombre de jeunes gens à qui nous expliquions notre quête : l'amitié chaleureuse, complète; tout pour l'autre et cela en étant entièrement libres grâce à notre pauvreté. Beaucoup de ceux qui nous écoutaient abandonnaient tout pour nous rejoindre. Des pauvres, des riches, des vagabonds, des paysans, des marchands, des artisans, et même des fils et des filles de la noblesse. Nous étions partis à deux et nous arrivâmes à Rome si nombreux que je n'ai jamais pu nous compter.

Au début, personne ne voulait nous recevoir ... Il faut dire que cela faisait pas mal de temps que nous étions sur les routes et nous ne sentions pas tellement la rose. Et puis pourquoi le Pape recevrait-il un groupe de gueux ? Mais comme je l'ai dit, parmi nous, il y avait de jeunes nobles et il n'eut pas été de bon ton de les négliger ... d'autant que leurs parents auraient voulu que le Saint Père les fasse revenir à la raison. C'est pourquoi Innocent III accepta de nous recevoir. Ce Pape portait ce nom en mémoire de tous les innocents chrétiens qui étaient morts pour leur foi alors qu'ils n'avaient commis aucun crime. Il ne pouvait donc être complètement mauvais.

Lorsque nous entrâmes au Vatican, nous fûmes impressionnés par la splendeur de ce lieu ... Tous ces jardins, ce marbre, ces pièces aux proportions impressionnantes ... Enfin, ce trône où était assis Innocent III devant lequel nous nous mîmes immédiatement à genoux. Avant que Frère François ait pu ouvrir la bouche afin d'expliquer pourquoi nous étions là, le Pape nous expliqua que l'Eglise devait être puissante afin de mieux gouverner les âmes pour les guider vers la foi en Dieu. Elle devait donc être riche et prospère et tous ceux qui étaient riches ou nobles se devaient de la servir dans ce but de leur mieux. Mais notre Eglise avait aussi des ennemis extérieurs, des princes, des rois, des sultans qui menaçaient le monde aristotélicien et contre lesquels les nobles et leurs armées devaient aussi nous protéger. Le Pape nous recommanda donc de rejoindre nos familles afin de nous préparer à servir l'Eglise au mieux de cette manière. Puis il nous congédia. La Curie était satisfaite. Le Pape n'avait pas écouté ces jeunes inconscients qui prônaient la pauvreté ...

Mais le lendemain, alors que nous nous préparions à nous en aller, déçus de cet accueil, le Pape nous rappela à notre grande surprise ... Il nous expliqua que durant la nuit, il avait fait un rêve qui l'avait fortement impressionné. Dans celui-ci, il avait vu une grande église commencer à s'effondrer puis François était venu et s'était mis à la place de l'un de ses piliers de marbre et avait retenu tout l'édifice qui ainsi ne s'était pas écroulé. Innocent III voulait à présent entendre ce que François avait à lui dire.

François lui expliqua alors que l'ennemi de l'Eglise n'était pas extérieur mais intérieur. Tout ce qui en nous nous empêchait d'être l'ami de notre prochain était notre véritable ennemi. Il fallait donc réveiller partout l'amitié qu'Aristote nous avait si bien enseigné et dont Christos nous avait montré l'exemple à la lumière de Dieu. François donna au Pape le parchemin sur lequel il avait écrit les vertus qu'il désirait voir vivre par tous les frères et soeurs franciscains et demanda l'approbation du Pape pour vivre selon ces vertus afin de servir l'Eglise.

Avant que le Pape ait pu poser les yeux sur le parchemin, quelque chose d'extraordinaire se produisit ... Un oiseau entra par la fenêtre entrouverte et se posa aux pieds de François, puis un deuxième, un troisième, puis toute une multitude. Certains vinrent même sur ses épaules. François se mit à leur parler de Dieu. Il leur dit qu'Il les avait créés et qu'Il les aimait profondément, comme toutes les créatures de la terre. Il leur dit que pour cela, ils pouvaient remercier Dieu de tout leur coeur ... et les oiseaux chantèrent un chant si beau, si magnifique que le Pape en fut profondément ému. Il lut alors le parchemin de François et nous donna son approbation pour vivre selon ces vertus. C'est le coeur rempli de joie que nous quittâmes le Vatican et nombreux furent les frères et soeurs qui nous rejoignirent alors.

Préceptes de la Religion Aristotélicienne:


Citation:
Tout bon Aristotélicien croit dans les éléments suivants :

1. Dieu, le Très Haut, est parfait et tout ce qui existe a été conçu par Lui.
2. Il a créé les humains pour les aimer et pour qu’ils L’aiment en retour.
3. L’amour pour Dieu se fait par la communion avec Lui (prières) et par la recherche de la Vertu. Pratiquer le péché revient à se détourner de Dieu, à faire le mal.
4. Tout Aristotélicien se doit de se boucher les oreilles lorsque la Créature Sans Nom tente de le corrompre (voir la Genèse).
5. Les vertus sont les suivantes: l’Amitié, la Conservation, le Don de Soi, la Tempérance, la Justice, la Plaisir et la Conviction.
Les péchés sont les suivants: Gourmandise, Luxure, Orgueil, Acédie, Avarice, Colère et Envie.
6. A la fin des temps, si le Sans-Nom a gagné, Dieu détruira le monde car l’amour n’en sera plus le sens.
7. Un non-Aristotélicien ou un Aristotélicien s’adonnant au péché finira en Enfer.
8. Seuls les Aristotéliciens pratiquant la Vertu iront au Paradis.
9. Pour nous guider, Dieu a révélé Sa parole à deux humains, afin qu’ils l’enseignent au monde: Aristote et Christos.
10. Aristote est le prophète de Dieu. Il nous a enseigné la raison afin de s’élever vers Dieu.
11. Christos, le messie, guide et miroir de la divinité, est la part spirituelle de l’Aristotélisme. Il a révélé au monde comment atteindre la perfection spirituelle. Il fut autrefois appelé Iesu Christo.
12. L'Église Aristotélicienne est la représentante d’Aristote et de Christos sur terre. Elle a pour objectif de guider les humains vers le Salut de leurs âmes (= aller au Paradis).
13. Combattre l’Église Aristotélicienne revient à combattre Aristote, Christos et Dieu Lui-même, et donc se vouer à l’Enfer, et ce, même si on la combat au nom d’Aristote, de Christos ou de Dieu Lui-même.
14. Tous les aristotéliciens font partie d’une même communauté. L’amitié Aristotélicienne consiste à être conscient de cette fraternité et à la sublimer. Elle est la forme parfaite du lien entre les humains et la base de toute société humaine non chaotique.
15. L’homme et la femme sont égaux devant Dieu.
16. Le travail est œuvre d’Humilité. Le pratiquer permet de se rapprocher de Dieu. L’oisiveté (l'acédie) est donc un péché.

https://redcdn.net/ihimizer/img15/284/credoenlumin1png.png




https://2img.net/h/i282.photobucket.com/albums/kk246/igniusv/allargassatdogma.gif



Le Livre des Vertus

Livre 1. Le mythe Aristotélicien.

Livre de la fin des temps
Chapitre IV - « Le jugement divin »


1 Je levai les yeux de la flaque d’eau où toutes ces images horribles venaient de s’offrir à mes yeux. Je tremblais de toute mon âme, les cris de souffrance des pauvres victimes de ces quatre calamités résonnant encore dans mon cœur. Je pleurais de chaudes larmes, tant était horrible le sort de ces pauvres malheureux.

2 Alors, Dieu, d’une voix douce et apaisante, me dit: “Vois, comment risque de finir le monde que tu aimes tant. Il sera détruit par l’eau, la terre, le vent et le feu. Mais n’aie crainte, car si vous vous montrez vertueux, vous pourrez éviter ces inutiles souffrances. Et que ceux qui vivent dans la vertu ne s’inquiètent pas, car jamais Je n’oublie ceux qui M’aiment.”, me dit le Très Haut. Je vis en effet les nuages s’en aller, les vents se calmer, les flammes mourir. Mais la terre trembla de plus belle.

3 Et les hommes et les femmes qui avaient vécu les atrocités que j’avais pu voir dans la flaque sortirent du monde en volant. Ils étaient innombrables, debout les uns près des autres, tels une mer d’humains. Malgré le temps indéfinissable qu’ils avaient attendu sous terre, ils avaient l’air de retrouver une nouvelle jeunesse. Ils s’envolèrent en un magnifique nuage d’êtres venant rejoindre leur Créateur.

4 Derrière eux, je vis le monde, gigantesque boule de matière. Tous les humains l’avaient quitté. Sa surface se mit à se craqueler, des flammes titanesques surgissant des crevasses ainsi formées. Puis, le monde tout entier s’embrasa. Il illuminait les autres astres d’une puissante lumière rouge. Enfin, dans une incommensurable explosion, il acheva la mission que Dieu lui avait confiée.

5 Les humains s’installèrent le long des étoiles, sur ce que l’on appelle la voie lactée. Ils s’organisèrent alors en une file qui semblait interminable. Certains avaient l’air heureux d’attendre le Jugement Divin, d’autres versaient de chaudes larmes, regrettant de n’avoir pas su écouter les paroles divines transmises par le prophète Aristote et Christos, le messie. Les anges attendaient patiemment les humains sur le soleil. Et sur la lune, les démons crachaient leur haine à la face des futurs jugés.

6 Et Dieu me parla: “Vois. Ces hommes et ces femmes qui sont maintenant unis dans l’attente du jugement de leur âme. Je vous ai faits aspirant à la vertu et J’ai fait celle-ci de telle manière que si l’un d’entre vous la pratiquait, elle se communiquerait aux autres.” Je reconnaissais là l’enseignement d’Aristote et les paroles de Christos! “Il y avait un but à cela, ajouta-t-il, Me servir, M’honorer et M’aimer, mais aussi vous aimer les uns les autres. Je suis la main invisible qui guide vos pas, mais nombre d’entre vous se sont détournés de Ma Parole.”

7 “Vous êtes jugés un à un lorsque vous mourrez, mais cela ne sera pas toujours le cas. En effet, j’ai laissé la créature à laquelle Je n’ai pas donné de nom prouver ses dires, selon lesquels c’est au fort de dominer le faible. Si, encore une fois, vous vous détournez de Moi en trop grand nombre, ce que tu as vu dans la flaque s’accomplira. Si vous oubliez à nouveau l’amour que J’ai pour vous et que vous ne m’aimiez plus à nouveau, cela sera vérité. Si Ma parole, révélée par Aristote et Christos n’est plus écoutée, Je détruirai le monde et la vie, car l’amour n’en sera plus le sens. Alors, prends garde à ne pas laisser Ma parole se perdre dans les gouffres de l’oubli.”

8 Voilà pourquoi je vous révèle cela. La vertu doit guider chacun de nos pas. Chacun doit la transmettre à son prochain. Telle est la Parole de Dieu. Ne vous échappez pas de la sage voie de sa main, ou viendra le jour où le monde disparaîtra et où nous seront tous jugés !



http://rome.lesroyaumes.com/viewtopic.php?p=307395#307395


https://redcdn.net/ihimizer/img46/1808/bondimanche0.gif
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://apuntesrretc.1fr1.net
Admin
Admin


Messages : 658
Date d'inscription : 18/07/2010

MessageSujet: Re: Messe a Angouleme:Premiere   Sam 23 Mar - 16:27


Kiedy była małą dziewczynką dziadek zabierał ją nad rzekę. Siadali razem pod wielkim dębem i układali przedziwne historie. Pewnego dnia dziadek opowiedział małej o zdarzeniu, które wydarzyło się dawno temu, kiedy był bardzo młody.
Miał wtedy około 25 lat, był pełen nadziei i pozytywnych myśli. W tamtym okresie każdego dnia zadawał sobie pytanie czy istnieje człowiek idealny. Uważał, że większość nas dąży do perfekcji, więc komuś powinno się to udać. A jeśli nikt jeszcze tego nie dokonał on będzie tym pierwszym. Legenda głosiła, że kluczem do osiągnięcia doskonałości są cztery kamienie zrodzone z żywiołów. Ogień, woda, ziemia, wiatr. Każdy, kto się z nimi połączy osiągnie to, czego pragnie. Mężczyzna poddał się ciężkim próbom czterech żywiołów i przeszedł je zwycięsko. Kamienie umieścił każde w osobnym woreczku by przypadkiem nie połączyły się bez jego wiedzy i wrócił do domu. Zanim przestąpił próg domu spotkał zalaną łzami żonę. Miała sen. Ten, kto osiągnie doskonałość stanie się częścią natury, a przestanie być człowiekiem, bo właśnie niedoskonałość leży w naturze człowieka i sprawia, że istota ludzka jest taka a nie inna. Żona bardzo go kochała i nie chciała stracić. Pragnęłaby pozostał sobą, w całej swej niedoskonałości. Więc na jej prośbę cztery kamienie spoczęły w drewnianej skrzynce zakopane właśnie pod tym dębem, pod którym tak często przesiadywał wiele lat później ze swoją wnuczką.
Lata mijały. Dziewczynka dorastała aż stała się młodą kobietą. Była pełna marzeń, jednak nie czerpała radości z życia. Głęboki smutek wypełniał jej serce. Nie uczyła się tak dobrze jak by chcieli tego jej rodzice. Pięknością nigdy nie była i nie zapowiadało się na to, że kiedykolwiek tak się stanie. Zamartwiała się z wielu powodów nieustannie czując, że jej życiu brakuje sensu.
Kochała swoich rodziców i najbardziej bolało ją to, że ich krzywdzi. Każdego dnia czuła, że ich unieszczęśliwia i że zasłużyli na lepsze dziecko.
Któregoś dnia przypomniała sobie historię dziadka. Czy była prawdziwa? Tego nie mogła być pewna jednak postanowiła spróbować. Była to jedyna możliwość, aby uwolnić się od cierpienia, jej życie nabrało sensu, znalazła cel - odnaleźć magiczne kamienie. Wiedziała gdzie dziadek je ukrył, więc jeśli naprawdę istniały znajdzie je na pewno.
Historia była prawdziwa. Były tam, każde w osobnym woreczku ukryte w drewnianej skrzynce. Dziewczyna wyjęła je i położyła przed sobą. Były piękne, każde w innym kolorze, każde w innej poświacie energii. Wzięła je w dłonie i z całej siły zapragnęła się z nimi złączyć. Chciała być idealna nie dla siebie, lecz dla swoich rodziców, nie pamiętała, że doskonałość wiąże się z utratą człowieczeństwa. I stało się. Od tej pory była częścią natury, jej duszą i ciałem, myślą i uczynkiem, radością i cierpieniem.
Matka dziewczyny odchodziła od zmysłów. Jej kochana córka nie wróciła do domu, nie powiedziała nawet gdzie się wybiera. Co mogło się stać? Postawiono na nogi całą policję. Liczyła się każda poszlaka i ślad.
Zatroskana kobieta czuła jakby czas zaciskał jej pętle na szyi. Siadała przed domem na huśtawce. Próbowała odszukać w myślach ostatnie wydarzenia. Może zrobiła coś nie tak? Przecież tak bardzo kocha swoją córkę! Wspomnienia krążyły w jej głowie bez celu. I wtedy właśnie poczuła na policzku muśniecie letniego wiatru. Mogłaby przysiąc, że delikatnie ją pocałował. Pomyślała przez chwilę, że jej dziecko jest blisko, tylko ona nie potrafi jej odnaleźć.
Kolejne dni nie przyniosły żadnych rezultatów. Rodzice zaczynali wierzyć w coraz czarniejsze scenariusze. Czas mijał a oni nie mogli nic zrobić. Dni spędzali w ogrodzie czekając na jakąkolwiek wiadomość. Lubili to miejsce, piękno bijące z niego ochładzało ich myśli, było w nim coś dziwnego, coś doskonałego. Tak, to dobre określenie, bo taka właśnie jest matka natura.
Każdy dzień odbierał rodzicom cząstkę nadziei, nie zostało z niej już wiele. Jeszcze trochę a rozsypie się w pył i nie pozostanie z niej choćby najmniejszy ślad. Mama dziewczynki usiadła w fotelu próbując poukładać poszarpane myśli. Zamknęła oczy i usłyszała śpiew. Był to śpiew tańczącego płomienia świecy, który rozbijał się w tęczę na powierzchni wody w szklance. Ogień i woda - pomyślała - dwie przeciwności a jednak są jednością w tajemniczej naturze.
Wszystko jest nie tak jak trzeba - myślała dziewczyna - Mówię do rodziców, staram się im przekazać jak bardzo ich kocham, ale oni mnie nie rozumieją. To wszystko, dlatego że jestem częścią natury, człowiek nie jest w stanie zrozumieć tego, co idealne, bo niedoskonałość leży w jego naturze. Teraz będę sama, niezrozumiała, chciałam przybliżyć się do tych, których kocham, a oddaliłam się od nich. Ujawniałam się w każdej cząsteczce natury. Całowałam przez wiatr, mówiłam przez ziemię, byłam pierwiastkiem wody, śpiewałam ulubioną pieśń mojej matki płomieniami ognia. Wszystko na marne.

Gdyby dziewczyna wiedziała jak bardzo rodzice kochają ją za to jak jest nigdy w życiu nie szukałaby kamieni. Jednak bardzo chciała ich uszczęśliwić. Czy zrobiła wszystko, co w jej mocy? Myślę, że nie. Wystarczyłoby, że byłaby sobą.

Kochajmy ludzi za to, jacy są, a nie za to, jacy byśmy chcieli żeby byli.



http://www.twikeo.com/que-pensez-vous-de-la-morale-de-cette-histoire--q11234.html
--------------------------------------------------
https://www.youtube.com/watch?v=xKvc4k6ORL0&feature=share&list=PL2D229BE9E058F133
--------------------------------------------------

[Aristote] Dialogues XIII - La réception chez Polyphilos- Où Aristote dit qu'il faut savoir s'entourer d'amis véritables.
http://rome.lesroyaumes.com/viewtopic.php?t=5328

Citation :
Aristote avait été invité à une réception chez un riche marchand athénien exerçant également les fonctions *d'archonte. Il s'appelait Polyphilos. C'était un homme riche et puissant, passionné par la philosophie. Il venait souvent écouter Aristote, aussi souvent que ses charges et son statut le lui permettaient. Sa maison était pleine à craquer, et les tables regorgeaient de victuailles.

Aristote tenait une coupe de vin qu'il venait de remplir au cratère. Il prit une feuille de vigne farcie quand Polyphilos s'approcha de lui.

Polyphilos : Aristote, cher maître. Comment trouvez-vous cette réception ?

Aristote : Je vous avoue que je préfère les plus petits comités, on ne s'entend pas, ici. Mais votre maison est splendide et le banquet est digne des plus grands rois.

Polyphilos : Merci pour ces compliments. Mais rien n'est trop beau pour mes amis et j'aime à les avoir tous autour de moi.

Aristote : Tous ces gens ici, sont donc vos amis ?

Polyphilos : Bien entendu. Nul n'entre ici qui ne soit mon ami.

Aristote : Je vois pourtant des gens de toutes extractions sociales et occupant diverses fonctions pour la Cité.

Polyphilos : Et alors ? Je ne suis pas hautain. Je laisse ça au nouveaux riches.

Aristote : Certes, c'est tout à votre honneur. Mais il ne peut s'agir d'amitié véritable. Un vrai ami est un égal car l'amitié doit être parfaitement réciproque et équitable. Si elle ne l'est pas, ce n'est plus de l'amitié mais de l'intéressement. Un roi ne peut rien attendre d'un mendiant, ce dernier est incapable de l'aider en cas de besoin, or l'entraide est la base de l'amitié. Donc il n'y a pas d'amitié possible entre personnes par trop inégales.

Le jeune fils de Polyphilos s'était approché.

Eumónos : Je le répète sans cesse à mon père. Ces gens ne sont pas ses amis et il doit prendre ses distances.

Aristote : Ce serait tomber dans l'excès inverse, jeune homme. L'amitié est le plus grand bien de l'homme. Elle noue les liens des communautés. Et les communautés forment à leur tour la Cité. L'amitié permet les relations sociale et l'Humain peut alors prendre part dans les affaires de la Cité. Et comme la vertu cardinale de l'homme est la participation à la cité, l'amitié est une chose essentielle.

Eumónos : Mais comment trouver un parfait égal ?

Aristote : Ce n'est pas nécessaire. Il faut surtout que l'intéressement ne soit pas trop prononcé dans le chef d'un des prétendus amis. Le juste milieu, celui de la vertu, c'est de savoir s'entourer d'amis véritables, de gens qui peuvent compter sur vous et sur qui vous pouvez compter.

Polyphilos et Eumónos hochèrent la tête pour marquer leur accord. Aristote s'éloigna de quelques pas avant de se retourner.

Aristote : Ces feuilles de vigne sont délicieuses, aussi délicieuses que le conseil d'un ami, vous ne trouvez pas ?

*Titre qu'on donnait, en Grèce et particulièrement à Athènes, aux magistrats qui dirigeaient la république. Il y avait chez les Athéniens neuf archontes ; leurs fonctions étaient annuelles.

Un jour, une femme sort de sa maison et voit trois vieillards avec de longues barbes blanches, assis devant chez elle. Elle ne les reconnaît pas.. Elle leur dit : ' Je ne pense pas que je vous connaisse, mais vous devez avoir faim, s'il vous plaît, entrez et je vous donnerai quelque chose à manger '.

- ' Est-ce que les enfants de la maison sont là ? '
demandent-ils.
- ' Non, ils sont sortis ' leur répond-elle.
- ' Alors nous ne pouvons pas entrer '.

En fin d'après-midi, lorsque les enfants reviennent de l'école, la femme leur raconte son aventure avec les trois hommes.

- ' Va leur dire que nous sommes à la maison et invite-les à entrer '! Disent-ils à leur mère. La
femme sort et invite les hommes à entrer dans la maison.

- ' Nous n'entrons jamais ensemble dans une maison ', répondent-ils. Un des vieillards explique :

-' Son nom est 'Richesse', dit-il en indiquant un de ses amis et, en indiquant l'autre, lui c'est 'Succès',
et moi je suis 'Amour''.

Il ajoute alors, - ' Retourne à la maison et discute avec ta famille pour savoir lequel d'entre nous vous
voulez dans votre maison '. La femme retourne à la maison et rapporte à sa famille ce qui avait été dit.

- ' Comme c'est étrange '! S'exclament les enfants.

- ' Puisque c'est le cas, nous allons inviter Richesse'!

La mère n'était pas d'accord.

- ' Pourquoi n'inviterions- nous pas Succès? Votre père en aurait bien besoin dans ses affaires...'

La plus petite, Raffie, qui suçait encore son pouce, s'exprime à son tour :

- ' Veux mamours, veux mamours.... '

Les parents fondent devant tant de câlinerie enfantine et la mère sort inviter 'Amour' à entrer...

'Amour' se lève et commence à marcher vers la maison. Les deux autres se lèvent aussi et le suivent. Etonnée, la femme demande à 'Richesse' et 'Succès':

- ' J'ai seulement invité 'Amour'. Pourquoi venez-vous aussi?

Les vieillards lui répondent ensemble :

- ' Si vous aviez invité 'Richesse' ou 'Succès', les deux autres d'entre nous seraient restés dehors, mais
vous avez invité 'Amour' et partout où il va, nous allons avec lui, puisque partout où il y a de l'Amour,
il y a aussi de la Richesse et du Succès'


""LA VALEUR D'UNE PERSONNE SE MESURE TOUJOURS AU BONHEUR QU'ELLE DONNE AUX AUTRES""

La valeur d'une personne ne se mesure pas qu'au bonheur qu'elle donne aux autres ... Certains ne donne pas forcément de bonheur tout simplement parce qu'ils n'en ont pas les "moyens" ... Ce n'est pas pour autant qu'ils n'ont pas de valeur ... La souffrance endurée par quelqu'un participe aussi à sa valeur ...
Citation :



Citation :



            Pouvez-vous éclairer ma lanterne ?
            La lanterne d'Ambroise vous éclaire sur votre foy,
            Vous apporte la Parole de Dieu,
            Et vous redonne espoir par sa lumière ...


    Croisade de Prières pour la Paix.


    En ce 2ème jour de martius mensis, de l’an de grasce MCDLXI, je prends solennellement ma plume pour appeler tous les Aristotéliciens de tout horizon à la prière. Par la volonté de Christos, je vous invite à démarrer une Croisade de Prières pour la Paix.

    La Croisade de Prières propose à nous tous, fidèles aristotéliciens, de se rassembler et de communier ensemble dans la prière à faire vœux de Paix pour tous, pour l’humanité. Car la prière permet de renforcer notre foy face aux épreuves.

    Dieu protégera tous ses enfants qui ont le Sceau de son Amour dans leur âme. Il vous épargnera la persécution afin que vous restiez fermes pour prier de toutes vos forces avec miséricorde pour nos ennemis, contre la cruauté, la tyrannie et l’hérésie. Ceci nous aidera à alléger la terreur et à écarter la guerre, la famine et la persécution religieuse. Cette Prière doit maintenant être ...

    Aussi, j’invite tous les Aristotéliciens à écrire leur prière et la laisser ci-dessous. Récitons ensemble ces prières avec notre amour et notre foy, afin d’épargner nos âmes du péché et de la tentation du Sans-Nom, pour que soit restaurer la Paix en Bourgogne, en France et en Saint-Empire.

    Frère Ambroise.





    Ô Dieu, Tout Puissant,

    Par la Gloire de Votre Amour et de Votre Miséricorde, Nous venons à Vous, humblement, Vous demander grâce pour ceux qui sont accablés par cette guerre tragique, de protéger Vos Enfants du chaos et de la famine. Veuillez donner à Vos enfants torturés la force de supporter la souffrance en réparation des péchés du monde. Nous vous prions d’apporter la Paix dans le cœur de tous les Aristotéliciens quel que soit sa patrie. Ouvrez les yeux à ceux qui sont aveugles à la vérité de Votre existence.

    Bannissez, écartez de nos contrées tout ce que le dérèglement des mœurs, l'hérésie et l'impiété s'efforcent d'y répandre de contagieux. Aidez- nous à être Vainqueur des attentats du Sans-Nom contre Vous, Sa Majesté le Très-Haut. Nous nous prosternons devant Vous pour implorer l'unification de tous Vos enfants dans la Paix de Christos pour préserver Votre Eglise Aristotélicienne sur terre. Ne laissez pas nos différences nous diviser en cette période de grande apostasie dans le monde.

    Veuillez couvrir nos dirigeants de la puissance de Votre Amour et de Votre Miséricorde afin qu’elles cessent leur quête de pouvoir sur des âmes innocentes. Nous prions pour le pardon du péché de ces âmes qui sont la cause de cette épreuve, de sorte qu’elles puissent se tourner vers Vous avec des cœurs humbles et contrits. Ayez pitié de tous Vos enfants impuissants contre les atrocités maléfiques qui couvrent Votre création.

    Unissez tous Vos disciples bien-aimés dans l'amour afin que nous puissions propager la vérité de Votre promesse de salut éternel dans le monde entier. Nous prions pour que les âmes tièdes, effrayées de s'offrir à Vous par la prière, le corps et l'âme, laissent tomber leur armure de fierté afin qu’ils ouvrent leur cœur à Votre amour et deviennent membres de Votre Sainte famille aristotélicienne sur terre.

    Accueillez toutes ces âmes perdues et laissez notre amour les entraîner hors de cette barbarie et les prendre avec nous dans le cœur, l'amour et votre Lumière divine. Nous plaçons tout notre espoir, notre confiance et notre amour dans Vos Saintes mains. Nous vous prions d'étendre notre dévotion afin de pouvoir sauver plus d'âmes.

    Amen.




Dernière édition par Admin le Sam 6 Avr - 19:17, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://apuntesrretc.1fr1.net
Admin
Admin


Messages : 658
Date d'inscription : 18/07/2010

MessageSujet: Re: Messe a Angouleme:Premiere   Sam 23 Mar - 22:22

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://apuntesrretc.1fr1.net
Admin
Admin


Messages : 658
Date d'inscription : 18/07/2010

MessageSujet: Re: Messe a Angouleme:Premiere   Dim 24 Mar - 12:58



Dernière édition par Admin le Lun 1 Avr - 15:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://apuntesrretc.1fr1.net
Admin
Admin


Messages : 658
Date d'inscription : 18/07/2010

MessageSujet: Re: Messe a Angouleme:Premiere   Ven 29 Mar - 19:03

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://apuntesrretc.1fr1.net
Admin
Admin


Messages : 658
Date d'inscription : 18/07/2010

MessageSujet: Re: Messe a Angouleme:Premiere   Sam 30 Mar - 5:16

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://apuntesrretc.1fr1.net
Admin
Admin


Messages : 658
Date d'inscription : 18/07/2010

MessageSujet: Re: Messe a Angouleme:Premiere   Sam 30 Mar - 19:21

http://blogiceo.nq.pl/5klasa/2012/05/16/historia/
----------------------------
Mój dziadek opowiedział mi pewną legendę. Trzy cedrowe drzewa wyrosły w jednym z najpięknięjszych lasów Libanu. Jak wiadomo, cedry potrzebują dużo czasu na wzrost, przez co te drzewaspędziły całe wieki kontemplując życie, śmierć, naturę i ludzi. Były świadkami przybycia ekspedycji z Izraela, wysłanej przez Salomona, widziały potem ziemię pokrytą krwią, w czasie wojen z Syrią. Widziały Jezabel i proroka Eliasza, który zabijał wrogów. Były przy wynalezieniu alfabetu i cieszyły się na widok przechodzących karawan, obładowanych kolorowymi tekstyliami.

Pewnego pięknego dnia, zdecydowały się porozmawiać o przyszłości.

- Po tym co widziałem – powiedziało pierwsze drzewo – chciałbym aby zrobiono ze mnie tron władcy najpotężniejszego królestwa na ziemi.

- Ja chciałbym stać się częścią czegoś, co zamieni zło w dobro na zawsze- powiedziało drugie.

- Ja chciałbym, aby każdy, kto na mnie spojrzy, pomyślał o Bogu. – odpowiedział trzeci.

Minęło trochę czasu, kiedy przybyli drwale(bûcherons). Cedry zostały ścięte, po czym statek przetransportował je w odległe strony.

Każde z tych drzew miało życzenie, lecz rzeczywistość nigdy nie pyta co zrobić z marzeniami; pierwsze zostało użyte do budowy schronienia dla zwierząt, a z tego, co pozostało zrobiono stojak na siano. Drugie drzewo zostało pocięte na kawałki, które następnie sprzedano handlarzowi mebli. Drewno z trzeciego drzewa nie znalazło jeszcze kupca. Było pocięte i ułożone w magazynie, który stał w dużym mieście. Drzewa zawodziły boleśnie: „Nasze drewno było tak dobrej jakości, a jednak nikt nie znalazł na nie żadnego wartościowego przeznaczenia.”

W pewną gwiaździstą noc, przechodząca para, która nie miała gdzie się zatrzymać zdecydowała się spędzić noc w stajni, zbudowanej z pierwszego drzewa. Kobieta jęczała, w bólach porodowych, po czym urodziła, ułożyła swojego syna na sianie podrzymywanym przez stojak. Właśnie wtedy, pierwsze drzewo zrozumiało, że jego marzenie spełniło się, że właśnie to był najpotężniejszy król Ziemi.

Wiele lat po tym wydarzeniu, w skromnym domu, kilku ludzi siedziało wokół stołu, zrobionego z drugiego drzewa. Zanim zjedli, jeden nich powiedział kilka słów o chlebie i winie, znajdującym się na stole.

Wtedy drugie drzewo zrozumiało, że nie jest tylko podstawką pod kielich i kawałek chleba, lecz zjednoczeniem człowieka z Bogiem.

Następnego dnia, dwa kawałki trzeciego drzewa zostały wykorzystane przy konstrukcji krzyża, który następnie odłożono na bok. Po kilku godzinach, okrutnie bity człowiek został przyprowadzony i przybity do krzyża. Przerażone drzewo lamentowało nad barbarzyńskim końcem, jakie zgotował mu los.

Nie zdążyły minąć trzy dni, kiedy także trzecie drzewo pojęło swoje przeznaczenie. Człowiek przybity do drzewa nie był już więcej symbolem tortur, lecz stał się znakiem zwycięstwa.

Tak, jak zwykle bywa, spełniły się marzenia trzech cedrów z Libanu, choć nie w taki sposób, jak to sobie wyobrażały.

Paulo Coelho

żródło: „Wojownik światła, publikacja www.paulocoelho.com.br”
-------------------------------------------------

-http://cistercien.forumactif.com/f19-illustrations-religieuses

-http://rr-tournai.bbflash.net/t6-archive-des-sermons-de-jeandalf


https://redcdn.net/ihimizer/img187/9355/bergers3.gif






En ce jour très spécial du renouveau nous fêtons les pâques en plusieurs choses mais surtout le renouveau de la vie et de l'âme.
Les premiers Aristotéliciens attendaient la venue de celui qui apporterait une autre révélation que celle apportée par Aristote notre guide.
Ce fut Christos qui nous a apporté par son sacrifice le salut et la révélation divine.Il a donné sa vie pour l’amitié de l’homme.
Pâques est donc jour de fête.
Son message d’amour et de sacrifice est lui unique et c’est ce symbole que nous fêtons en ce jour.
Aristote, notre guide à penser avait ouvert la voie vers Dieu,Christos nous a montré qu’il était possible d’atteindre l’amitié parfaite et de trouver l’illumination par la foi.
Fêtons donc le renouveau de tout, celui de notre foi, celui du pardon de nos fautes grâce au sacrifice dans l’amitié, fêtons le retour des beaux jours, fêtons la fusion entre la parole d’Aristote et le message du Christ, fêtons ce qui a permis de fusionner la philosophie aristotélicienne et la révélation du Christos.
A travers Pâques fêtons ce qui a démontré que Dieu est Amour, que Dieu s’est mis en mouvement pour nous guider pour les siècles des siècles.

Quoi de mieux pour commémorer le mouvement de la nature qu’un arbre, quoi de mieux que pour célébrer la finalité qu’un arbre dont on aura utilité. Quoi de mieux pour fêter la renaissance que de planter une jeune pousse et de la laisser grandir aux yeux de nos enfants comme nous grandissons aux yeux de Dieu notre père à tous ?
La nature de l’arbre est de grandir et de servir l’homme, comme est la notre de grandir et de servir Dieu.
La nature de l’arbre est de produire pour servir l’homme, comme est la notre de produire en servant Dieu.
La nature de l’arbre est de mourir en servant l’homme, comme est la notre de mourir dans l’amour de Dieu.
La nature de L’arbre fruitier est produire la nourriture qui nous rend charismatique.
La nature de l’arbre à bois est de produire des matériaux pour aider l’homme à fabriquer des outils et des embarcations.
Mais rien n’empêche l’arbre d’être là simplement pour nous protéger du soleil, pour nous permettre de nous chauffer en hivers, l’arbre par nature est là pour servir l’homme là où l’homme à besoin de lui, comme notre nature est de servir dieu là où il à besoin de nous, car chaque chose à sa place pour l’amour de Dieu, car tel est sa volonté.


Que pâques soit le jour du renouveau et de la paix pour les hommes de bonnes volontés !

Vita de Christos, chapitre XVI:

Citation :
Christos mourut après des heures d’agonie… agonie pendant laquelle il priait le Très Haut et regardait les hommes écrasés au sol. C’est le soir seulement, alors que l’air fraîchissait et que le ciel s’assombrissait, qu’il rendit l’âme dans un soupir.

Alors, du ciel, un grand rayon de lumière transperça les nuages sombres et menaçants et vint auréoler le corps de Christos. Sans que ne disparaisse ce halos de clarté, les cieux se mirent à gronder, et soudain des éclairs terrifiants vinrent frapper la terre comme pour la punir d’avoir laissé perpétrer ce crime atroce… Dans un effroyable déchaînement de violence des éléments, une pluie battante se mit à son tour à tomber, chassant les Romains de la colline des condamnés et imbibant le sol, comme pour le laver du sang de Christos ; ce sang que l’on vit bientôt ruisseler de la butte, mêlé à celui des deux autres condamnés, à leur sueur et à leurs larmes.


Mais après un moment, la nature s’apaisa, la pluie cessa, les éclairs s’arrêtèrent, les grondements du tonnerre se turent et les nuages s’écartèrent, vaincus par le rayon de lumière, grandissant, dont le flot inondait maintenant la colline.

C’est alors que nous vîmes apparaître, dans ce halos bienfaiteur, une nuée d’anges célestes. Tous descendaient du ciel avec grâce, volant au dessus de l’éminence. Ils prirent le corps du messie, guide et miroir de la divinité, et le hissèrent jusqu’aux cieux, l’emmenant rejoindre le trône de Dieu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://apuntesrretc.1fr1.net
Admin
Admin


Messages : 658
Date d'inscription : 18/07/2010

MessageSujet: Re: Messe a Angouleme:Premiere   Lun 1 Avr - 13:33

Admin a écrit:
http://blogiceo.nq.pl/5klasa/2012/05/16/historia/
----------------------------


Trois cèdres ont pousse dans la plus belle foret du Liban.Les cèdres ont besoin de beaucoup de temps pour devenir hauts et grands.De sorte que ces arbres ont passé des siècles en contemplant la vie, la mort, la nature et les gens.Ils ont été témoins de l'arrivée de l'expédition d'Israël, envoyé par Salomon, puis ils ont vu le sol couvert de sang, pendant la guerre avec un pays voisin,de la présence de personnages antiques qui tuent ces ennemis. Ils ont été témoins de l'invention de l'alphabet, et se contentait en voyant des caravanes qui passent, chargées de textiles colorés.

Un certain jour,ils ont décide de se parler a propos de leur avenir.

-Par se que j'ai vu(dit le premier)j'aimerais qu'on fasse de moi un trône pour quelqu'un,le plus sage du monde.

-Moi,j'aimerais faire partie de quelque chose que changera le monde a jamais.(dit le deuxième)

-Et moi,je voudrais que chacun qui me regarde,pense au Tres Haut (raconta le troisième)

Le temps passait,et un jour ,des boucherons arrivât dans la foret,les trois cèdres furent coupes et transportes dans des endroits différents et éloignes.

Chacun de ces arbres avait un souhait,mais la réalité ne nous demande pas quoi faire avec.Le premier,fut utilise pour construire un abri pour les animaux.Et de se qui resta un râtelier a foin.
Le deuxième,fut découpé en morceaux qui par la suite ont été achètes par un artisan charpentier qui construisait des meubles.
Le troisième cèdre ne fut acheté par personne et resta la.Coupe et dans la plus grande échoppe de la ville.

En silence,avec douleur ils se disait:"Notre bois était de la meilleure qualité,néanmoins personne a trouve aucune valeur pour accomplir notre destin.

Mai une certaine nuit parsemée d’étoiles,un couple arriva,n'ayant pas ou se loger.Et on leur permis de se loger dans l’étable construit avec le premier arbre.
La dame commença a sentir les signes qu'elle allais accoucher,et une fois que l'enfant vint au monde,vêtu, le plaça sur le foin du râtelier.
C'est a se moment la que l'arbre compris que son souhait c’était accompli.Que c’était le prophète Christos.

Plusieurs années après,dans une modeste maison,plusieurs personnes était assises autour d'une table.Parmi eux ,un leur parla a propos du vin et du pain.
C'est a se moment que le deuxième arbre,compris qu'il n’était pas la que pour servir a porter le pain et le vin,mais par le partage qu'il constata il était témoin de l'union entre l’être humain et Dieu.


Le lendemain,les morceaux du troisième arbre furent utilisées pour la construction d'une croix,qu'on laissa de cote.Quelques heures après,un homme flagellée d'une façon cruelle,fut amené et cloué.L'arbre terrifié se lamentait sur la fin barbare, que le sort lui avait préparé.Mais a la mort de cette homme.C’est alors qu'il vu apparaître, dans ce halos bienfaiteur, une nuée d’anges célestes. Tous descendaient du ciel avec grâce, volant au dessus de l’éminence. Ils prirent le corps du messie, guide et miroir de la divinité, et le hissèrent jusqu’aux cieux, l’emmenant rejoindre le trône de Dieu.

(Source:Le Guerrier de Lumière de Paulo Coelho,texte adapte a la religion aristotélicienne IG)


-------------------------------------------------

-http://cistercien.forumactif.com/f19-illustrations-religieuses

-http://rr-tournai.bbflash.net/t6-archive-des-sermons-de-jeandalf


https://redcdn.net/ihimizer/img187/9355/bergers3.gif






En ce jour très spécial du renouveau nous fêtons les pâques en plusieurs choses mais surtout le renouveau de la vie et de l'âme.
Les premiers Aristotéliciens attendaient la venue de celui qui apporterait une autre révélation que celle apportée par Aristote notre guide.
Ce fut Christos qui nous a apporté par son sacrifice le salut et la révélation divine.Il a donné sa vie pour l’amitié de l’homme.
Pâques est donc jour de fête.
Son message d’amour et de sacrifice est lui unique et c’est ce symbole que nous fêtons en ce jour.
Aristote, notre guide à penser avait ouvert la voie vers Dieu,Christos nous a montré qu’il était possible d’atteindre l’amitié parfaite et de trouver l’illumination par la foi.
Fêtons donc le renouveau de tout, celui de notre foi, celui du pardon de nos fautes grâce au sacrifice dans l’amitié, fêtons le retour des beaux jours, fêtons la fusion entre la parole d’Aristote et le message du Christ, fêtons ce qui a permis de fusionner la philosophie aristotélicienne et la révélation du Christos.
A travers Pâques fêtons ce qui a démontré que Dieu est Amour, que Dieu s’est mis en mouvement pour nous guider pour les siècles des siècles.

Quoi de mieux pour commémorer le mouvement de la nature qu’un arbre, quoi de mieux que pour célébrer la finalité qu’un arbre dont on aura utilité. Quoi de mieux pour fêter la renaissance que de planter une jeune pousse et de la laisser grandir aux yeux de nos enfants comme nous grandissons aux yeux de Dieu notre père à tous ?
La nature de l’arbre est de grandir et de servir l’homme, comme est la notre de grandir et de servir Dieu.
La nature de l’arbre est de produire pour servir l’homme, comme est la notre de produire en servant Dieu.
La nature de l’arbre est de mourir en servant l’homme, comme est la notre de mourir dans l’amour de Dieu.
La nature de L’arbre fruitier est produire la nourriture qui nous rend charismatique.
La nature de l’arbre à bois est de produire des matériaux pour aider l’homme à fabriquer des outils et des embarcations.
Mais rien n’empêche l’arbre d’être là simplement pour nous protéger du soleil, pour nous permettre de nous chauffer en hivers, l’arbre par nature est là pour servir l’homme là où l’homme à besoin de lui, comme notre nature est de servir dieu là où il à besoin de nous, car chaque chose à sa place pour l’amour de Dieu, car tel est sa volonté.


Que pâques soit le jour du renouveau et de la paix pour les hommes de bonnes volontés !

Vita de Christos, chapitre XVI:

Citation :
Christos mourut après des heures d’agonie… agonie pendant laquelle il priait le Très Haut et regardait les hommes écrasés au sol. C’est le soir seulement, alors que l’air fraîchissait et que le ciel s’assombrissait, qu’il rendit l’âme dans un soupir.

Alors, du ciel, un grand rayon de lumière transperça les nuages sombres et menaçants et vint auréoler le corps de Christos. Sans que ne disparaisse ce halos de clarté, les cieux se mirent à gronder, et soudain des éclairs terrifiants vinrent frapper la terre comme pour la punir d’avoir laissé perpétrer ce crime atroce… Dans un effroyable déchaînement de violence des éléments, une pluie battante se mit à son tour à tomber, chassant les Romains de la colline des condamnés et imbibant le sol, comme pour le laver du sang de Christos ; ce sang que l’on vit bientôt ruisseler de la butte, mêlé à celui des deux autres condamnés, à leur sueur et à leurs larmes.


Mais après un moment, la nature s’apaisa, la pluie cessa, les éclairs s’arrêtèrent, les grondements du tonnerre se turent et les nuages s’écartèrent, vaincus par le rayon de lumière, grandissant, dont le flot inondait maintenant la colline.

C’est alors que nous vîmes apparaître, dans ce halos bienfaiteur, une nuée d’anges célestes. Tous descendaient du ciel avec grâce, volant au dessus de l’éminence. Ils prirent le corps du messie, guide et miroir de la divinité, et le hissèrent jusqu’aux cieux, l’emmenant rejoindre le trône de Dieu.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://apuntesrretc.1fr1.net
Admin
Admin


Messages : 658
Date d'inscription : 18/07/2010

MessageSujet: Re: Messe a Angouleme:Premiere   Dim 14 Avr - 2:55

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://apuntesrretc.1fr1.net
Admin
Admin


Messages : 658
Date d'inscription : 18/07/2010

MessageSujet: Re: Messe a Angouleme:Premiere   Mar 23 Avr - 16:59

http://fr.wikipedia.org/wiki/B%C3%A9atitudes

http://www.cantiquest.org/Cantiq_Pr_Enfants/CpE_11-J_ai_deux_petits_yeux_A4.pdf

https://redcdn.net/ihimg/a/img441/7493/orlandobloomv.jpg




Prière de confession.

Pour la fleur écrasée, le caillou balancé…
Pour l’enfant apeurée par les cris des adultes,
Le vélin déchiré par animosité,
Ou pour la main blasée pour le denier du culte,
Pour le fruit défendu cueilli et chapardé,
Pour le prêt non rendu, et le fiel envoyé,
J’en demande pardon.

Pour le Dogme bafoué en toute inconscience,
Pour l’impôt non donné au Duché sans patience,
Pour le noir coup de fouet que la mule renâcle,
Pour avoir pardonné Justice que l’on bâcle
Pour la flèche fichée au cœur de l’innocence,
Pour le vice niché dans un nid de jouvence,
J’espère rédemption.

Pour le vieil impotent, ignoré bien souvent,
Pour les cris entendus emportés par le vent,
L’acédie récurrente, le grimoire laissé,
Pour les malfrats pendus et leurs vies taciturnes,
Ceux que l’épée pourfend dans les chemins nocturnes,
Et pour la plaie béante portée au trépassé,
Donnez-moi rémission.

Pour les mots effrayants et la Loi repoussée,
Pour l’armée décimée, le voyageur tué,
Les dépits dissonants, les injures en taverne,
L’isolée dans sa ville, ou l’ascète en caverne,
Pour le maire mal aimé ou le pigeon blessé,
Le pouvoir qui rend vil souvent perpétué,
Je fais ma contrition.

Pour le couple lassé, pour l’amour mal traité,
Pour le champ non semé, pour l’office manqué…
Pour l’ami repoussé, ou l’érudit planqué,
Pour l’échoppe cramée par peine ou par fierté,
Moqueries ou mensonges, ou manipulations,
Par stratégies qui rongent ou bien par évictions,
J’en demande la grâce.

(auteur: feu Feuille-Couvent Lescurien)

Le sujet terrorisé – comme l'animal poursuivi par le chasseur – ne pourrait éviter les pièges qu'on lui tend. La terreur fut effectivement utilisée depuis l’Antiquité pour assurer le pouvoir des despotes, par la « méthode par l'exemple » appuyée par les dénonciations, interrogatoires, enlèvements, disparitions et exécutions aléatoires, etc.
message laissé sur la porte de l'église


Prenez le temps de jouer, c'est le secret de l'éternelle jeunesse.
Prenez le temps de lire, c'est la source du savoir.
Prenez le temps d'aimer et d'être aimé, c'est une grâce de Dieu.
Prenez le temps de vous faire des amis, c'est la voie du bonheur.
Prenez le temps de rire, c'est la musique de l'âme.
Prenez le temps de penser, c'est la source de l'action.
Prenez le temps de donner, la vie est trop courte pour être égoïste.
Prenez le temps de travailler, c'est le prix du succès.
Prenez le temps de prier, c'est votre force sur la Terre.


Le Tres Haut nous guide,amen.

http://lusile17.l.u.pic.centerblog.net/leyfeeo1.gif




https://youtu.be/zC0o723hb0M



http://diaconos.unblog.fr/

https://redcdn.net/ihimizer/img716/3633/breadwine0.jpg



Dernière édition par Admin le Jeu 2 Mai - 17:24, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://apuntesrretc.1fr1.net
Admin
Admin


Messages : 658
Date d'inscription : 18/07/2010

MessageSujet: Re: Messe a Angouleme:Premiere   Mer 1 Mai - 21:47

Au coeur de ce monde

Auteur : D. Rimaud J. Berthier,
Catégories : chant d'entrée, chant final
Temps liturgiques : autre


Au coeur de ce monde, le souffle de l´Esprit

Fait retentir le cri de la Bonne Nouvelle !

Au coeur de ce monde, le souffle de l´Esprit

Met à l´oeuvre aujourd’hui´hui des énergies nouvelles.



1 - Voyez ! les pauvres sont heureux :

Ils sont premiers dans le Royaume !

Voyez ! les artisans de Paix :

Ils démolissent leurs frontières !

Voyez ! les hommes au coeur pur :

Ils trouvent Dieu en toute chose !


2 - Voyez ! les affamés de Dieu :
Ils font régner toute justice !
Voyez ! les amoureux de Dieu :
Ils sont amis de tous les hommes !
Voyez ! ceux qui ont foi en Dieu :
Ils font que dansent les montagnes !

3 - Voyez ! le peuple est dans la joie :
L´amour l´emporte sur la haine !
Voyez ! les faibles sont choisis :
Les orgueilleux n´ont plus de trône !
Voyez! les doux qui sont vainqueurs :
Ils ont la force des colombes !



Paroles de la chanson Musique universelle :
Tout autour de la Terre,
Depuis déjà cent ans,
Unis et volontaires,
Nous défions le temps.
Apôtres et missionnaires
D'un monde en plein tourment,
Nous révélons le mystère
En sublimant nos chants.

Musique Universelle, Musique la plus belle,
Celle qui nous a tant donné, survivra pour l'éternité.
Elle tourne dans nos têtes, sans jamais s'arrêter,
Elle est l'âme d'une fête, un souffle de liberté.

Qu'il soit dans la misère,
Qu'il soit riche ou puissant,
Qu'il soit l'enfant d'une guerre,
Ou le fruit d'un serment,
Nous lui disons sereins,
Qu'il est digne d'amour,
Que même après la fin,
Il est un nouveau jour !

Musique Universelle, Musique la plus belle,
Celle qui nous a tant donné, survivra pour l'éternité.
Demain de nos poussières des voix s'élèveront,
Perpétuant nos prières, elle diront de chanter,
Pour l'humanité.

Lire la suite:
http://www.greatsong.net/PAROLES-LES-PETITS-CHANTEURS-A-LA-CROIX-DE-BOIS,MUSIQUE-UNIVERSELLE,102226262.html


Paroles de la chanson Les temps viendront :
Les temps viendront
les temps viendront
où par-delà les anciens âges
les voix diront
les voix diront
aimez vous dans les nouveaux âges


les temps viendront
les temps viendront
où tout sera raison d'aimer
ou les printemps prépareront
les étés de l'éternité

les temps viendront
les temps viendront
où chaque enfant dès sa naissance
portera une étoile au front
de paix de joie d'éblouissance


les temps viendront
les temps viendront
où seul parmi les chant d'oiseaux
vers touts les hommes ne monteront
que des murmures de ruisseaux


les temps viendront
les temps viendront
où les mains s’uniront je pense
par-dessus tous les horizons
pour l'universelle alliance


les temps viendront
les temps viendront
et par-delà les anciens âges
les voix diront
les voix diront
aimez vous dans les nouveaux âges

Lire la suite:
http://www.greatsong.net/PAROLES-LES-PETITS-CHANTEURS-A-LA-CROIX-DE-BOIS,LES-TEMPS-VIENDRONT,102226265.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://apuntesrretc.1fr1.net
Admin
Admin


Messages : 658
Date d'inscription : 18/07/2010

MessageSujet: Re: Messe a Angouleme:Premiere   Ven 3 Mai - 4:33

http://www.idees-cate.com/index.php?page=forum2&idTheme=88&idSujet=125

Pourquoi tu nous obliges toujours à aller à la messe?

Voici une question spontanée d’un de mes enfants, qui mérite réflexion, et qui peut un jour arriver dans n’importe quelle famille… nous ouvrons un dialogue en essayant de comprendre les raisons:

«Qu’est ce qui te déranges à la messe?»
« Les chants sont trop tristes, il faudrait des chants plus gais comme ceux du MEJ, et puis l’homélie du prêtre est trop longue ».

«Ma fille, d’abord: ce n’est pas « il faut aller à la messe », comme tu le ressens peut-être, mais tu es invitée chaque dimanche à aller à la messe.
Ce n’est pas moi qui « t’oblige à aller à la messe », je te transmets seulement une invitation de quelqu’un pour qui tu comptes;
C’est le Christ qui t’invite, comme il m’invite moi-même en tant que chrétienne.
Mon rôle de parent est d’essayer d’être un guide dans ta vie pour t’amener sur des voies qui me semblent bonnes pour ta construction d’enfant et de futur adulte.
Si nous avons fait le choix, ton père et moi de t’indiquer ce chemin parmi tant d’autres, c’est parce que là, une richesse humaine t’attend.

Tu n’as actuellement qu’une dizaine d’années mais cette graine de chrétien qui t’a été révélée le jour de ton baptême, nous ne souhaitons pas qu’elle périsse par manque de nourriture et d’eau.
Le dimanche, c’est ta grande famille que tu rencontres, celle des chrétiens, celle qui t’a accueilli le jour de ton baptême, oses garder ce lien et cultives-le.
Et au cœur de la messe, c’est le Christ qui t’accueille telle que tu es. C’est le Christ qui se donne en nourriture gratuitement à toi, par Amour, pour t’accompagner dans Ta Vie quotidienne».


C’est toujours nous qui y allons et pas les autres!
Réponse du père et de la mère : « Si ce n’est pas nous qui y allons, qui ira ??
Qui priera pour les autres ?? Ceux qui n’y sont pas ??
Notre vocation de baptisés, c’est d’avoir le souci des autres justement.
Mais seuls… ce soucis des autres, peut être lourd à porter, par moments.
C’est pour cela que nous allons à La Source.
Et cette Source… t’invite librement à venir puiser l’Eau dont tu as besoin pour vivre. Cette Source d’Amour … c’est à la messe qu’elle jaillit !

Peut-être qu’un jour tu rejetteras tout ceci, ou bien, peut-être qu’un jour, tu sentiras l’Esprit de Dieu travailler en toi, et tu comprendras alors notre démarche. »


Un silence méditatif accompagna le reste du trajet jusqu'à ce que nous arrivions à l’église de Mont.


http://www.achblog.com/Islam/Histoires-et-Morales/Predication-par-l%E2%80%99action,743.html

https://youtu.be/4L0eM4tODYc

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://apuntesrretc.1fr1.net
Admin
Admin


Messages : 658
Date d'inscription : 18/07/2010

MessageSujet: Re: Messe a Angouleme:Premiere   Dim 12 Mai - 3:38

http://rome.lesroyaumes.com/viewtopic.php?t=193

Vita de Christos, chapitre VIII:

Ah, mes enfants, ce que nous dit alors Christos nous illumina ! Ses mots sont restés gravés dans ma mémoire.

" Mes amis, nous dit-il, ne vous méprenez pas ! Ceux qui ne vivent pas dans l’amitié que nous a enseignée Aristote, ceux-là brûleront dans les mille flammes de la géhenne.

Ceux qui cèdent trop vite aux tentations des péchés, ceux qui ne connaissent pas la vertu, ceux-là finiront dans la souffrance et la solitude de l’enfer.
Ceux qui cèdent à la voix mielleuse du pêché, qui sont séduits par son discours, ceux-là iront l’accompagner dans les ténèbres.
Ceux qui, enfin, se passent de l’amour de Dieu et des Hommes, qui se réfugient dans leur seul égoïsme, ceux là termineront dans l’abîme infernal.

Aussi, prenez garde, mes frères, soyez attentifs et vigilants ! Car nul ne le connaît, le jour où les prophéties se réaliseront. Nul ne le connaît, le jour de la fin des temps. "

Nous écoutions attentivement ce qu’il disait, ayant l’intuition que ce jour était décisif pour notre vie future. Et les neuf qui s’étaient interposés restaient bouche-bées devant tant de justesse, devant un tel homme.

Christos reprit :

" Vous voulez me rejoindre ? Dans ce cas ayez beaucoup d’amour dans votre cœur et suivez-moi, partagez un peu de votre temps et de vos biens le temps que vous pourrez. Par contre si vous choisissez de vous dédier à guider les autres sur la voie de l'Eglise, il faut alors que vous soyez prêts à lui donner priorité. Alors prenez de la distance par rapport à vos biens, à votre travail, à vos outils, dites au revoir à votre famille… Préférez la simplicité et l'instruction aux riches ornements et aux beaux atours. Car notre tâche nécessitera de sacrifier le bien personnel au bien collectif, mais en échange vous serrez sacrés parmi les enfants de Dieu. "

Et il dit encore :

" Si votre famille ne vous comprend pas, priez pour elle, car elle n’est pas sensible au message de Dieu.
Si celui qui vous embauche vous en veut, ne lui en voulez pas, et priez pour lui, car il n’est pas sensible au message de Dieu.
Si vos amis vous retiennent, alors entraînez-les avec vous, afin qu’ils découvrent aussi le message de Dieu.

La route sera longue et tortueuse, le chemin rugueux, l’horizon lointain, la pente forte, mais le soleil qui brille guidera nos pas. Nous connaîtrons des difficultés, des disputes, des colères, des passions, des hésitations, mais l’amour et l’amitié nous uniront et Dieu nous portera.

Si vous voulez vivre seuls, raisonner seuls, manger seuls, marcher seuls, alors rien ne vous en empêche, passez votre chemin et réfugiez-vous dans l’amour de vous-mêmes.

Mais si quelqu’un vous frappe, et que vous tombez, alors personne ne vous relèvera.

Si vous voulez vivre en groupe, dans l’amour de votre prochain et de la multitude, si vous voulez partager votre pain avec vos amis, marcher avec vos frères, alors venez à moi et suivez-moi.

Dans ce cas, si vous tombez sur le chemin, un frère s’arrêtera, et vous relèvera. "

Et nous, ses amis, écoutions et approuvions Christos. Nous étions désormais douze pour le suivre. Les six femmes se nommaient Calandra, Adonia, Hélène, Kyrène, Ophelia et Uriana. Les six hommes se nommaient Daju, Thanos, Paulos, Nikolos, Titus et Samoht, votre serviteur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://apuntesrretc.1fr1.net
Admin
Admin


Messages : 658
Date d'inscription : 18/07/2010

MessageSujet: Re: Messe a Angouleme:Premiere   Dim 19 Mai - 12:01

Puis le diacre fit signe aux fideles d’entres les fidèles qu’ils pouvaient se rasseoir. Il se mit a lire un passage du livre des vertus :

Citation:
Pré-Histoire VII - L’exode

La ville toute entière d’Oanylone fut ainsi englouti dans les entrailles du monde, dévorée par les flammes. Afin de purifier les lieux, Dieu répandit du sel sur les traces de la cité du péché, afin que plus aucune vie ne s’y installe et n’y prospère. La puissance du cataclysme divin vint couvrir le ciel de poussière sur plusieurs lieues à la ronde. Les divers groupes qui l’avaient fui redoublèrent de célérité afin d’échapper à la catastrophe, laissant derrière eux leur ancienne vie. La plupart pleurèrent de ce qui leur semblait être une injustice. S’étant détournés de Dieu et de Son amour, ils ne comprenaient pas Sa juste décision divine.

Certains arrivèrent jusqu’à la mer. Ils coupèrent du bois et en firent des bateaux. Ils mirent beaucoup de temps pour achever ces constructions. En effet, ils avaient perdu l’habitude du labeur et peinaient à se mettre au travail. Ils passaient plus de temps à paresser sur la plage qu’à chercher à se nourrir ou à construire leur navires. Mais le sombre nuage de poussière leur rappelait sans cesse qu’ils devaient s’activer. Peu à peu, ils reprirent goût à l’effort et, même si ils ne vivaient plus dans la vertu, leur sociétés viciées ne connaissaient plus la débauche de péchés qu’ils pratiquaient à Oanylone.

Lorsque les bateaux furent prêts, ils partirent parcourir le monde, traversant les mers et accostant sur toutes les côtes qui leur semblaient propices. D’autres groupes d’évadés fuirent le cataclysme en s’enfonçant encore plus loin à l’intérieur des terres. Ils traversèrent diverses forêts, marécages, rivières, fleuves, vallées, collines, montagnes, ravins, glaciers et plaines. Chaque fois qu’ils trouvaient un lieu propice à leur installation, un groupe s’y arrêtait et y fondait une ville.

Ainsi, ils peuplèrent petit à petit le monde entier, installant des villages partout où ils passaient. Chaque cité organisa son système politique. Ils élirent des chefs, qui géraient les ressources de leurs communautés. Ceux-ci nommèrent des gardes, afin que les lois de la cité soient respectées. Afin de financer cette hiérarchie naissante, ils prélevèrent l’or et l’argent des mines et les fondirent pour en faire de la monnaie. Celle-ci leur facilitait les échanges au sein de chaque ville.

Mais, surtout, cela leur permettait d’échanger des marchandises entre cités. Mais ce commerce enrichissait certaines alors qu’il appauvrissait les autres. Les cités se concurrençaient de plus en plus pour le contrôle des ressources. Ce qu’elles ne pouvaient avoir par le commerce, elles tentaient de l’obtenir par la force. Ainsi, chaque cité organisa une armée, engageant des soldats, afin de combattre pour enrichir leur communauté et ses dirigeants.

Alors, Dieu décida de leur permettre d’apprendre ce qu’était l’amitié, afin que, plus jamais, un humain n’en tue un autre. Il divisa le langage unique en une multitude de langues. Les humains ne se comprirent alors plus entre les cités. Le Très Haut leur permit ensuite de pouvoir apprendre les langues qu’ils ne connaissaient pas. Cet apprentissage nécessitait pour chacun de s’ouvrir à la culture de l’autre. Ainsi, ils étaient moins enclins au combat, étant donné les efforts nécessaires pour apprendre les langages de ceux qu’ils voulaient attaquer.



-Qu’apprenons nous en lisant ce passage ? Certes il semblerait que les habitants de cette pré histoire eurent plus de chance que nous car ils avaient au moins du bois, alors que n’avons ni barque ni bois afin de nous construire un radeau. Mais là n’est pas le point essentiel de ce texte. En lisant le dernier paragraphe, nous pouvons constater que dieu nous mit à l’épreuve en nous retirant la possibilité de communiquer facilement.
La communication mes Enfants ! C’est là le plus important pour éviter guerres, incompréhensions, violences, acédie etc…
Aussi je vous invite à méditer le sens profond de ces écrits plus tard lorsque vous aurez un moment seul.
https://redcdn.net/ihimg/a/img534/6886/pauvres.gif
Pour l’heure je vous invite à partager le pain et le vin dans la communion, symbole de l’amitié aristotélicienne.

Enosch s’approcha d’alaynia et sircamelot, décrocha un morceau de la miche de pain avant de le faire passer. Il bu un gorgée de vin avant de faire tourner le calice. Et dans la bonne humeur ils parlèrent des nouvelles du comté et de la ville…

--------------------------------------
https://redcdn.net/ihimg/a/img835/6886/pauvres.gif



-----------------
https://redcdn.net/ihimg/a/img534/6886/pauvres.gif

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://apuntesrretc.1fr1.net
Admin
Admin


Messages : 658
Date d'inscription : 18/07/2010

MessageSujet: Re: Messe a Angouleme:Premiere   Jeu 6 Juin - 23:19

En anglais:

http://www.songlyrics.com/libera/exsultate-lyrics/


Hay una luz en las montañas
y se acerca el dia de la primavera
cuando nuestros ojos veran la maravilla
y la gloria que traera.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://apuntesrretc.1fr1.net
Admin
Admin


Messages : 658
Date d'inscription : 18/07/2010

MessageSujet: Re: Messe a Angouleme:Premiere   Ven 7 Juin - 13:15

source:

http://cistercien.forumactif.com/t10811-bapteme-luisa-von-frayner

rome:

http://rome.lesroyaumes.com/viewtopic.php?p=447875#447875
------------------------------------------
Bienvenus chers fidèles:

https://redcdn.net/ihimizer/img228/2870/bienvenuepng.png


Tout le monde étant arrivé auprès de Forth ce dernier sourit. Puis tranquillement dit.

Bonjour à vous tous. Et bien puisque tout le monde est là, commençons.

Tandis que les invités finissaient de s'installer le jeune évêque entama la cérémonie.Il commença par faire signe à l'organiste de jouer. Là devant tout le monde Forth quand le morceau joué par l'organiste fut fini démarra la messe.

Mes amis et mes amies. Bienvenue à vous tous dans cette maison du Très-Haut. Bienvenue dans votre maison. Nous sommes réunis en ce jour pour un événement. Un événement important pour deux êtres en même temps le même jour mais aussi pour toute une famille, la famille aristotélicienne. Aujourd'hui en effet nous allons procéder au baptême de Meili et Vonsigmar. Et par ce baptême donc ils vont s'unir à la famille aristotélicienne. Par ce baptême ils symbolisent à la fois leur foy mais aussi leur obédience aux valeurs et à la famille aristotélicienne et surtout à la prise en compte de leur humanité et à leur finitude face à la perfection du Très-Haut.

Car aujourd'hui aussi il faut nous rappeler à nous nos erreurs et demandons parfond pour elles et nos fautes.

Il lança alors l'appel à la confession.

https://redcdn.net/ihimizer/img543/8808/confession.png

Je confesse à Dieu Tout-puissant, à tous les Saints, et à vous aussi, mes Amis, parce que j'ai beaucoup péché, en pensée, en parole, en action.
Je supplie tous les Saints, et vous, mes Amis, de prier le Créateur pour moi. Que le Très Haut nous accorde le pardon, l'absolution et la rémission de tous nos péchés.

Après l'appel à la confession il était temps au surplus dans ce cadre particulier de poursuivre la cérémonie par l'union des membres de la famille aristotélicienne.

Maintenant mes amis et mes amies, c'est le moment pour tout ceux et toutes celles qui sont membres de la famille aristotélicienne de réciter ce texte ciment de notre famille, qui nous unit tous et toutes ensemble dans la communion des saint, avec les autres mais aussi le Très-Haut. Notre Credo.

La récitation de la confession et du credo étant faite, Forth s'avança et après s'être éclairci la voix.

Aujourd'hui donc nous allons accueillir deux nouveaux membres dans notre famille. Notre famille à tous. Oui aujourd'hui Meili et Vonsigmar vont être baptisés. Ils ont en effet en toute liberté fait le choix de suivre le difficile mais magnifique chemin d'un membre de la famille aristotélicienne.

Alors, ils se rendront alors compte de la perfection du Très-Haut et de son amour mais aussi du caractère fragile et perfectible de l'homme. Sans quoi il ne serait pas un homme.

Mais dans ce difficile chemin ils seront guidés par ceux qui leur seront proches. Leur parrain et leur marraine. Je leur demanderais de s'avancer vers ici et s'ils le désirent après avoir à leur tour réciter le credo, venir lire un texte ou parler de leur futur filleul ou filleule.


Le rôle de parrain ou de marraine est un rôle de confiance, et je vous remercie tous les deux très sincèrement, de penser que nous puissions en être digne. Cela m’a fait chaud au cœur quand vous nous l'avez demandé , même si nos projets ont été quelque peu modifiés ...
C’est un rôle de confiance, mais le parrain c’est aussi celui qui en toute occasion garde le bon rôle, c’est celui à qui on peut tout raconter. J’espère me montrer digne de ce rôle.
Je me rends compte à présent que pour être un bon parrain, il ne suffit pas de dire "oui" mais qu’il faut être présent le plus souvent possible, tout simplement.
Vong , je m’engage donc à être présent pour toi à chaque étape de ta vie, qu’elles soient grandes ou petites, dans les bons et les moins bons moments. Je te guiderai et te conseillerai du mieux que je pourrais à chaque fois que tu feras appel à moi.


Puis regardant l’assemblée il rajouta.

A présent nous allons nous diriger vers le baptistère. Que ceux qui le souhaitent s’approchent.

Forth guida Meili, Vonsigmar, Anabelle et Jim. Les futurs baptisés, la future marraine et le futur parrain vers le baptistère.

Nous allons commencer par Meili si vous voulez bien Vonsigmar. Meili si votre souhait est toujours le même répétez après moi le serment d’allégeance du nouveau croyant.

https://redcdn.net/ihimizer/img297/4347/sermentbaptemebe7.png


Je reconnais en Dieu le moteur du monde, la pensée suprême et la cause efficiente et finale du monde. Je reconnais l'Église Aristotélicienne comme mon guide dans la reconnaissance de Dieu, et je jure de lui rester fidèle ainsi qu'à son autorité, seule représentante sur terre de l'Etre Divin. J'accepte tout cela de ma propre volonté pour le salut de mon âme en vue de ma résurrection près de Dieu dans la contemplation éternelle de sa Beauté. Je désire que mon nom apparaisse comme baptisé et serviteur de Dieu tout puissant.


------------------------------------------
Alors que Luisa récitait le serment, Uriel contourna l'autel et prit une coupe dans laquelle il avait placé de l'eau bénite issue des fonds baptismaux. Et oui, il n'allait pas la noyer !
Eau claire et pure, qui emporterait au loin les péchés de la jeune fillette, quels qu'ils soient, ce serait une renaissance aux yeux de tous.

Il avança la coupe et commença à la verser délicatement sur le front de la jeune lorraine, assez près pour que l'eau la touche, mais assez loin pour ne pas qu'elle soit totalement percée.


https://redcdn.net/ihimizer/img214/9003/bapteme4ix.gif


Je te baptise, Luisa, au nom de l'Eglise Aristotélicienne et au nom du Très Haut, pour l'amitié de tous les Saints et pour l'amour du Père de l'humanité.

Ensuite le parrain invita sa filleule à se lever.
Dans l'entre fait, il alluma un cierge qu'il tendit à Luisa , tout en souriant tandis que cette dernière avait sans doute quelques frissons.

http://loupfred.free.fr/eglise/bougie20.gif


Il entama avec conviction :

Prends ce cierge, que sa lumière guide tes pas dans l'obscurité, qu'elle dissipe les ténèbres de tes doutes ; porte la lumière, mon enfant, et éclaire les coeurs de ceux qui sont actuellement dans le noir.
Bienvenue dans la fraternité Aristotélicienne, te voici baptisée.
Puisse cet engagement te rappeler à tout instant la voie à suivre, la voie de la perfection et du chemin vers Dieu, vers son Paradis, ne t'en éloignes jamais car tu risquerais de te perdre en trahissant ton engagement solennel par une conduite déshonnête.

Se retournant, il prit et ouvrit une petite boîte, dans laquelle se trouvait une médaille :

https://redcdn.net/ihimizer/img79/8804/argenc10.gif
----------------------------------------------------------------------

Dès que le serment fut récité par Meili et Vonsigmar, Forth sût que le moment tant attendu était arrivé. Ainsi il prit donc une coupelle à proximité du baptistère. Il la remplit d'eau du baptistère, puis fit signe à Meili et Vonsigmar de se pencher et enfin versa sur chacun des fronts cette eau.

« Je te baptise au nom de l’Église Aristotélicienne et au nom du Très Haut, pour l’amitié de tous les Saint et pour l’amour du Père de l’humanité »

Ceci fait il fit un signe à Anabelle et Jim devenus parrain et marraine afin qu'ils en fassent de même afin de marquer le nouveau lien qui les unissaient désormais à Meili et Vonsigmar. En évitant de répéter les paroles bien entendu.

----------------------------
Reprenant Forth alla chercher des cierges allumés à côté de lui et les tendit.

Vonsigmar et Meili, ce cierge est le symbole de la lumière qui guide désormais vos pas mais que vous devrez aussi transmettre par devers vous à votre entourage, vos proches, votre famille, en tout lieu et en tout endroit vous chercherez à véhiculer la parole du Très-Haut.

Ils attrapèrent le cierge et Forth pris ensuite les médailles.
Cette médaille est désormais le signe que vous faites partie de la communauté des croyants et que désormais vous pourrez l'arborer afin de signifier votre engagement aristotélicien.

Il les remis et poursuivi.

Désormais vous êtes donc des fidèles parmi les fidèles. Revenons à présent au centre de l'Église.

Il dirigea la petite troupe et lorsque tout le monde fut en place repris.

Aujourd'hui vous avez l'occasion de répéter avec les autres notre credo. Félicitations aux nouveaux baptisés.



http://img43.xooimage.com/files/2/e/b/extraitlivrevertu-218fcc3.png

Veuillez vous lever je vous prie, et demandons pardon au Très-Haut:
priere:
Veuillez vous lever je vous prie, et demandons pardon au Très-Haut:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://apuntesrretc.1fr1.net
Admin
Admin


Messages : 658
Date d'inscription : 18/07/2010

MessageSujet: Re: Messe a Angouleme:Premiere   Dim 9 Juin - 15:36

En l'an de grâce 1461, le 29eme jour du mois de Mai.
Dame Alida a reçu le sacrement du baptême
En l'église de Saintes par la Diaconesse Klara.
Marraine:
Millie de Rions(Millie-IG)

Certificat de baptême :

https://redcdn.net/ihimg/a/img829/6004/0actebaalida.png
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://apuntesrretc.1fr1.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Messe a Angouleme:Premiere   

Revenir en haut Aller en bas
 
Messe a Angouleme:Premiere
Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Messe de St Hubert à Montpoupon ce 24 octobre...
» MA PREMIERE, histoire édifiante à l'usage des louveteaux et de ceux qui les accompagnent.
» premiere automatique
» Choix premiere montre
» OISEAUX DU PARADIS LA PREMIERE FLEUR

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les RR et autres liens. :: Votre 1ère catégorie :: Jeux de rol:Les RR-
Sauter vers: